Centrafrique : Forte participation des jeunes dans le processus de recrutement des policiers et gendarmes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Forte participation des jeunes dans le processus de recrutement des policiers et gendarmes

BANGUI, le 22 juillet 2020 (RJDH)---Le recrutement des policiers et gendarmes lancé depuis le 13 juillet dernier sur toute l’étendue du territoire Centrafricain se  déroule sans incident majeur. Même si certains candidats déplorent la lenteur dans la délivrance des cartes nationales d’identité, mais l’engouement des candidats se fait sentir dans les centres de recrutements de la place. Un constat fait le RJDH après avoir sillonné quelques centres ce mardi 21 juillet 2020.

A la mairie de Bimbo, dans l’Ombelle Mpoko, des jeunes se bousculent pour aller déposer leur dossier pour le recrutement dans les rangs des forces de sécurité intérieure. Un des candidats qui après avoir déposé son dossier, exprime sa motivation, tout en déplorant la lenteur dans la délivrance des cartes  nationales d’identité, « je suis venu déposer mon dossier. Dans  les pièces à fournir, on me demande la carte d’identité nationale, mais y a trop de tracasserie dans la délivrance de cette pièce par les services en charge et cela nous pénalise. Ce qui m’a motivé à venir déposer mon dossier, c’est pour être recruté comme policier parc que j’aime mon pays, je veux défendre la RCA », a-t-il confié au RJDH.

Le constat est presque similaire dans les centres installés dans les mairies de la capitale. Du Centre du 2ème arrondissement en passant par le 4ème et en allant vers le 3ème arrondissement de Bangui où se déroulement le recrutement, l’on voit un fort engouement des candidats à travers la file indienne devant les centres.  L’objectif visé par le gouvernement est de recruter 1000 forces de défense et de sécurité(FSI), c'est-à-dire, 500 gendarmes et 500 policiers.

Narcisse Fabien Ngoh, chargé de la cellule d’accompagnement social et environnemental à la Mairie de Bimbo reconnaît cette difficulté en ce qui concerne la délivrance de la carte d’identité  nationale, « les choses se passent bien dans le centre. Il y a quelques difficultés liées au problème de délivrance de récépissé de la carte nationale d’identité. Ils ont dit que c’est trop cher le prix et de l’autre côté, ils, déplorent le récépissé qui ne sort pas le même jour. Beaucoup de jeunes manifestent leur volonté, mais c’est ce problème là qui les bloque », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il salue l’engagement des jeunes dans ce processus depuis le lancement où la mairie de Bimbo a enregistré plus de 300 dossiers « les jeunes viennent massivement pour déposer leur dossier. Si les jeunes arrivent on prend leurs dossiers, on vérifie l’authenticité et ensuite on leur donne une fiche à remplir. On va délivrer un récépissé, ce récépissé doit être présenté le jour des épreuves écrites », explique le chargé de la cellule d’accompagnement social et environnemental à la mairie de Bimbo avant de demander aux jeunes de venir massivement déposer leur dossier.

Lancé depuis le 13 juillet dernier, le recrutement des 500 gendarmes et 500 policiers prendra fin le 29 juillet 2020.

Jocelyne Nadège Kokada.

Lu 175 fois
mercredi, 22 juillet 2020 14:25 Écrit par  In SECURITE
Connectez-vous pour commenter