Centrafrique : La pisciculture dans le 4ème arrondissement de Bangui fait face à des difficultés

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : La pisciculture dans le 4ème arrondissement de Bangui fait face à des difficultés

BANGUI, 21 Juillet 2020 (RJDH) --- Les pisciculteurs de Poungoulou dans le 4ème arrondissement de Bangui se plaignent par rapport au débordement des cours d’eau dans leur secteur. A l’origine de leurs maux, l’affaissement du pont Poungoulou. Ils appellent les autorités à leur venir en aide  pour la reconstruction du pont en question afin de favoriser l’évacuation de l’eau en cette période saison pluvieuse.

Dans la mutualisation de leurs énergies et des techniques piscicoles, l’association  des jeunes éleveurs de Poungoulou (AJEL) déplorent les conditions difficiles de leur métier. C’est ce qu’explique Carlos oscar Feyangaï Mobealla, président du groupement  « notre principale difficulté, c’est la canalisation par ce que le pont s’est complètement affaissé et il est bouché. Quand il pleut, tous les bassins sont inondés. C’est vraiment une difficulté majeure pour nous. » Il demande l’aide du gouvernement et des partenaires en vue de les aider à refaire le pont de ce secteur qui est complètement bouché et qui empêche le bon entretien des  bassins d’eaux en cette saison pluvieuse.

«  Nous remercions d’abord le gouvernement pour nous avoir refait cette route de N’dress mais il reste  vraiment le problème de canalisation, afin de bien mener nos activités. », a-t-il ajouté.

Notons que cette activité piscicole, qui s’exerce non sans difficultés, est une aubaine pour la population riveraine et des autres arrondissements de Bangui qui peuvent se payer ces variétés de poissons pour leur alimentation.

MALAMBETI ZANABA Chancelvie.

Lu 70 fois
mardi, 21 juillet 2020 15:50 Écrit par  In ENVIRONNEMENT
Connectez-vous pour commenter