Centrafrique : La police du 6ème ouvre une enquête sur la disparition d’un appareil d’enregistrement des électeurs

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : La police du 6ème ouvre une enquête sur la disparition d’un appareil d’enregistrement des électeurs

BANGUI, 20 Juillet 2020 (RJDH) ---Une enquête est ouverte après la disparition d’une tablette, destinée à l’enrôlement et la prise de photo des électeurs par l’Autorité Nationale des Elections(ANE) dans le 6ème arrondissement de Bangui. L’information est confirmée au RJDH par l’ANE et le commissariat du 6ème Contactés ce dimanche.

De sources concordantes au sein de l’ANE, l’appareil a disparu dans des circonstances encore non élucidées, confie l’ANE, « le vol s’est effectué après que les données aient été récupérées dans la soirée. Nous ne pouvons pas nous prononcer sur l’affaire, dans un contexte où le présumé auteur se trouve au commissariat de police du 6ème arrondissement pour des enquêtes », ont relevé des sources proches de l’ANE.

Une enquête est ouverte par la police locale afin de déterminer les circonstances dans lesquelles l’appareil a été disparu, a ajouté une autre source au niveau du commissariat de police du 6ème, jointe au téléphone par le RJDH, « nous ne savons comment cet appareil est parti, pourquoi faire, est-ce un coup monté, c’est avec réserve que nous nous prononçons. C’est le résultat de l’enquête qui déterminera ».

Depuis le lancement des opérations d’enrôlement des électeurs sur les listes électorales dans la capitale, plusieurs réactions ont été enregistrées pour dénoncer des dysfonctionnements et des irrégularités constatés dans les travaux.

Auguste Bati-Kalamet.

 

Lu 117 fois
lundi, 20 juillet 2020 15:02 Écrit par  In JUSTICE
Connectez-vous pour commenter