Centrafrique : la diaspora centrafricaine des USA appuie à la maternité « Wali ti Emma »

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Centrafrique : la diaspora centrafricaine des USA appuie à la maternité « Wali ti Emma » @Talato

Centrafrique : la diaspora centrafricaine des USA appuie à la maternité « Wali ti Emma »

BANGUI, 15 juillet 2020 (RJDH) --- La maternité « Wali ti Emma » située dans la commune de Bimbo-3 a reçu ce 14 juillet 2020 des kits pour la lutte contre la Covid 19 et des médicaments à hauteur de 1000 dollars US. Un don de l’association US SEWA visant à aider cette maternité qui dessert toute la population de Bimbo-3.

La maternité « Wali ti Emma » dans la commune de Bimbo 3 est dépourvue des moyens pour lutter contre la propagation de Coronavirus et à prendre en charge convenablement les enfants et les femmes enceintes. Cette faiblesse se justifie par l’acte de vandalisme qu’a subi ce centre hospitalier pendant la dernière crise militaro-politique.

Pour Innocent Ngombé représentant d’US Séwa, ce modeste geste est la contribution des fils et filles du pays, soucieux de contribuer au développement de leur pays : « Le bureau exécutif de la diaspora centrafricaine, réunie au sein de l’association US SEWA, a décidé d’apporter sa modeste contribution d’un montant d'environ 500 000 FCFA à la maternité Wali ti Emma dans la commune de Bimbo-3. Ce don est composé des kits anti Covid 19 tels que, des seaux pour les lavages des mains, des cartons de savons, de gels hydro-alcoolique et des produits pharmaceutiques et deux lampadaires à énergie solaire… Cela témoigne de notre solidarité envers notre patrie qui en train de traverser un moment difficile lié à la crise sanitaire de portée mondiale qui est la Covid 19. » 

Nicole Namngbei, responsable de ladite maternité, se sent soulager de ce don, « C’est avec beaucoup de joie que nous recevons ces kits de lutte contre la pandémie de la Covid19. Depuis les évènements que traverse notre pays, le centre de santé dont j’ai la charge traverse une difficulté surtout sur le plan logistique à lutter contre cette pandémie et à prendre en charge les enfants et les femmes enceintes. J’invite certains compatriotes de bonne volonté à suivre l’exemple de nos frères et sœurs d’US SEWA. »

La maternité Wali tî Emma, dans la commune de Bimbo 3, accueille entre 40 à 60 femmes par mois pour les accouchements en dépit de sérieux problèmes de fonctionnement à cause du sous-effectif du personnel soignant, d’un côté, et du manque d’équipements adéquats afin de répondre aux attentes de ses patients de l’autre.

Carlos Watou

Lu 89 fois
jeudi, 16 juillet 2020 06:20 Écrit par  In SANTE
Connectez-vous pour commenter