Centrafrique : la ville de Ngotto dans la Lobaye de plus en plus isolée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : la ville de Ngotto dans la Lobaye de plus en plus isolée

BANGUI,  08 Juillet  2020 (RJDH)---Située à plus de 150 kilomètres après Boda à partir de Mbaiki, la commune de Ngotto dispose de potentialité en matières de ressources naturelles mais semble aujourd’hui laissée pour compte. L’accès à Ngotto est difficile pour des raisons de dégradation avancée de la voie routière. Un constat RJDH de passage dans la localité la semaine dernière.

Selon l’Abbé Antarèz Modogbangba, Curé de la Paroisse de Ngotto, « la localité est isolée. Il n’y a pas de réseau téléphonique. La route n’est pas entretenue. Elle s’est énormément dégradée. Il y a des gros trous partout. Si vous quittez Boda pour Ngotto, sur une distance de 54 Km, il faut faire quatre heures du temps avec beaucoup de risque d’accidents », a déploré le prélat.

Cette situation favorise, poursuit-il, la surenchère des prix de transport par les conducteurs de mototaxis, rendant ainsi difficile l’accès aux soins sur Boda. « Prendre une moto de Ngotto pour Boda, il faut payer 15 000 FCFA. Face à cette situation, la population se plaint de leur situation d’enclavement et d’évacuation sanitaire », explique-t-il au RJDH.

Face à la montée exponentielle des prix de transports dans la localité, la population fait face à des difficultés d’accès aux soins car, Ngotto et ses périphériques ne disposent pas d’infrastructures sanitaires adéquates, a fait savoir le Curé Antarèz Modogbanda.

En plus de ces difficultés d’accès, on note l’absence de l’Etat dans la zone. «  Il y a cette question de la présence de l’autorité de l’Etat à Ngotto. L’effectif d’éléments de la gendarmerie est insuffisant et à cela s’ajoute le manque des moyens nécessaires, ce qui a pour corollaire, la justice populaire et les actes de violences et du non-respect des droits humains à Ngotto«, a-t-il énuméré.

Barnabas Badiwi

Lu 130 fois Dernière modification le jeudi, 09 juillet 2020 11:33
mercredi, 08 juillet 2020 15:42 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter