Centrafrique : la Minusca confirme une attaque des 3R dans le nord-ouest du pays

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : la Minusca confirme une attaque des 3R dans le nord-ouest du pays

Bangui, le 03 Juillet 2020 (RJDH) --- Les combattants rebelles des 3R ont attaqué la ville de Bozoum dans l’Ouham-Pende dans la nuit de Jeudi à vendredi 3 juillet 2020. Une partie de la population, apeurée, s’est réfugiée dans la brousse, et d’autres, autour de la base de la MINUSCA, selon Vladimir Monteiro Porte-parole de la MINUSCA.  

Les rebelles des 3R ont pris d’assaut la grande ville de Bozoum, dans l’Ouham Pende dans le nord-ouest de la Centrafrique, tôt dans la matinée du vendredi 03 juillet, faisant des tirs partout à l’entrée de la ville, selon Vladimir Monteiro, porte-parole de la MINUSCA, « des détonations ont été entendues dans la nuit de jeudi à vendredi 03 juillet 2020. C’est suite à une attaque des combattants 3R à l’entrée de Bozoum. On n’a pas encore le bilan mais cela a poussé une partie de la population à trouver refuge dans la brousse et au niveau du poste militaire avancée des casques bleu. Ce matin, il y a une patrouille robuste qui est menée dans la banlieue de la ville pour assurer la protection de la population civile. », fait-il savoir.  

C’est pourquoi, poursuit Vladimir Monteiro, « nous demandons à Sidiki et aux 3R de cesser cette posture belliqueuse. Ils ont publié un communiqué le 01er juillet 2020 en indiquant qu’ils sont engagés dans l’accord de paix. Alors, qu’ils cessent cette hostilité, autrement dit cette opération conjointe que nous menons, elle continue pour faire cesser cette violation contre les populations », a conclu le porte-parole de la mission onusienne en Centrafrique.

La Minusca et les FACA sont aujourd’hui déterminer à mener une opération conjointe visant à délocaliser les éléments des 3R des positions qu’ils ont occupé après la signature de l’accord du 6 février 2019.  Les éléments des 3R, quant à eux, sont dans une posture guerrière depuis le retrait de leur leader, Abbas Sidiki.

Jocelyne Nadège Kokada

Lu 106 fois
dimanche, 05 juillet 2020 16:56 Écrit par  In SECURITE
Connectez-vous pour commenter