Centrafrique : « Enfants Espoir de Demain » plaide pour le ravitaillement de cantine scolaire de Boufolo

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : « Enfants Espoir de Demain » plaide pour le ravitaillement de cantine scolaire de Boufolo

BANGUI LE 24 Juin 2020, (RJDH) ---, L’ONG « Enfants Espoir de Demain » a procédé à la réhabilitation de l’école Boufolo en 2018 avec l’appui de l’ONG, Finn Church, ainsi que l’instauration de cantine scolaire. Aujourd’hui, le ravitaillement de cette cantine scolaire peine à se concrétiser, faute d’appui. Appel lancé à l’occasion de la journée internationale de l’enfant Africain.

Une éducation de qualité, gratuite, obligatoire et adaptée à tous les enfants de l’Afrique.  « Ce thème choisi par l’Union Africaine nous interpelle tous», a fait savoir Mme, Yvette Agouo Gnadindo, Présidente fondatrice de l’ONG, « Enfant Espoir de Demain ».

Pour elle, ce thème de l’Union Africaine a toujours été le cheval de bataille de son organisation qui en 2018 a procédé à la réhabilitation de l’école du village BOUFOLO, situé à 40 km de Berberati sur l’axe Gamboula. « Les enfants de ce village devraient parcourir 30 km à pied en aller-retour pour se rendre à l’école des villages voisins de Barka-Basso ou Nassolé. Ceux-ci arrivaient épuisés, le ventre vide et d’autres préféraient aller aux champs où ils pouvaient se mettre quelque chose sous la dent. Aussi en saison des pluies aucun enfant ne se rendait à l’école ».

En décembre 2018, l’ONG, Enfant Espoir de Demain a fait dons de kits scolaires aux élèves de cette école et les plus méritants ont reçu également des cadeaux de Noël. « Une fois ces remises de kits scolaires, l’effectif des élèves s’est accru allant de 300 à plus de 500 enfants et l’ONG FINN CHURCH AID en partenariat avec Enfants Espoir de Demain a procédé à une seconde réhabilitation par la construction d’autres salles de classe, d’une cuisine, latrine et E.E.D est dans l’attente d’aide des partenaires pour le fonctionnement et le ravitaillement de la cantine scolaire », a indiqué la Présidente de l’E.E.D.

L’idéal de cette cantine scolaire selon la Présidente Fondatrice, Yvette Agouo Gnadindo est d’offrir une chance équitable à tous les enfants de la région et d’avoir un accès à une éducation de qualité.   « La création de Enfant Espoir de Demain en 2017, a pour vocation l’instruction des enfants vulnérables, la protection des enfants et leur réinsertion dans le tissu familial. Son lancement officiel s’est déroulé à Berberati car l’organisation se veut plus particulièrement proche des villages là où les populations notamment les enfants en ont le plus besoin », a-t-elle fait savoir.

« Nous avons actuellement des kits scolaires et nous attendons de recevoir de l’aide pour l’acheminement jusqu’à Boufolo. Mais nous n’allons pas rester seulement à Bangui, Enfants Espoir de Demain » va s’atteler à sillonner l’arrière-pays et chercher à aider les enfants des villages les plus démunis à obtenir une scolarité digne, à encourager les parents à envoyer leurs enfants à l’école, à l’instar du village BOUFOLO, car les enfants sont l’avenir de la RCA », a-t-elle précisé.

Depuis la création de cette ONG dont le siège est logé à Fatima-1, Rue de la Paix dans le 6ème Arrondissement à Bangui,  elle mène ses activités sur ses fonds propres. Le second volet de ses actions s’articule autour de la protection des enfants.

Depuis le mois de mars 2020, Enfant Espoir de Demain a apporté son soutien moral et matériel à une petite fille de 09 ans qui a été maltraité par sa demi-sœur au quartier Kokoro-3.

L’enfant a été admise au centre d’accueil, « Centre Béthanie » dans le 2ème arrondissement de Bangui. « L’Enfant Espoir de Demain avait pris attache avec ses parents à Berberati pour leur informer de la situation. Dans le centre  susmentionné, l’enfant a rapidement retrouvé le sourire, la joie de vivre et l’affection qui lui avaient fait défaut depuis de très nombreux mois. Le dossier de la petite Maeva se trouve en ce moment au parquet du Tribunal de Bangui », a fait savoir, Yvette Agouo Gnadindo.

Aux dernières nouvelles, la petite fille Maeva est arrivée à Berberati le vendredi 19 juin 2020. Elle a été accueillie par le Directeur Régional des Affaires Sociales en présence de l’équipe locale de l’« Enfant Espoir de Demain » avant d’être remis à son père. Pour tout contact, l’Enfant Espoir de Demain (E.E.D). Tel: +236 72-14-92-05 /+236 75-95-75-91 / (WhatsApp):+1 914-608 2088 /Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cyrille Wegue

Lu 187 fois
mercredi, 24 juin 2020 15:36 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter