Centrafrique : Environ 1000 dossiers des victimes de la LRA pour la CPI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Environ 1000 dossiers des victimes de la LRA pour la CPI

BANGUI, 24 Juin 2020 (RJDH) --- Environ 1000 dossiers des victimes de la LRA destinés pour la Cour Pénale Internationale (CPI) ont été ficelés en collaboration avec les organisations des droits de l’homme. Ce chiffre est rendu public ce mercredi 24 juin, par le président des victimes de la LRA, Aubain Kotto Kpenzé.

Les exactions commises par les rebelles du mouvement ougandais de Joseph Kony ont laissé des graves séquelles sur les plans socio-économique, psycho somatique sur les victimes. « Ces incidents ont été enregistrés, documentés et informatisés.  Les victimes ont reçu l’appui de de l’OCDH, de la LCDH et la division des droits de l’homme de la Minusca. Environ 1000 dossiers sont ficelés pour la Cour Pénale Internationale », a confirmé Aubain Kotto Kpenzé, président des victimes de la LRA.

Ces dossiers sont repartis selon les régions, fait-il savoir, « 736 dossiers pour la Haute Kotto, le Haut Mbomou contient 532 dossiers, 326 dossiers Mbomou qui sont disponibles pour être évacués à la CPI. Les dossiers du Haut Mbomou et Mbomou ont été numérisés par la division des droits de l’homme de la Minusca », a-t-il confirmé, avant de décrier que « la situation actuelle des victimes de la LRA reste précaire, parce qu’il n’y a aucun appui à ces victimes », précise le président de l’association des victimes de la LRA.

En 2008, le mouvement rebelle de Joseph Kony a investi les régions du Haut Mbomou, de la Haute Kotto et du Mbomou. Plusieurs personnes ont été emportées, des femmes ont été faites esclaves sexuelles, des jeunes enrôlés sont utilisés pour porteurs à chaque déplacement dans la brousse et sur des longues distances.

Auguste Bati-Kalamet

Lu 200 fois
mercredi, 24 juin 2020 15:28 Écrit par  In JUSTICE
Connectez-vous pour commenter