Centrafrique : Moussa Fadoul, ancien maire du 3e arrondissement de Bangui, s’en est allé

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Centrafrique : Moussa Fadoul, ancien maire du 3e arrondissement de Bangui, s’en est allé

BANGUI, 24 juin 2020 (Moussa Fadoul, ancien maire du 3ème arrondissement de Bangui, arrêté et détenu en la prison du camp militaire de Camp de Roux, est décédé dans la soirée de ce mardi 23. Ses parents, quant à eux, ont fait savoir qu’il aurait été maltraité et subi des tortures psychologiques en prison.

Détenu à la prison militaire de Camp de Roux à Bangui, il y a 14 mois, Moussa Fadoul est décédé dans la soirée de ce mardi 23 juin alors qu’il a été transféré dans un hôpital de la place pour des soins intensifs. A en croire ses proches parents, les services pénitenciers sont les seuls responsables de son décès car, depuis plus deux semaines son état de santé s’est dégradé, et ce, malgré leur incessante demande de pouvoir le conduire à l’hôpital.

En réponse aux allégations de mauvais traitement qu’aurait subi l’ancien maire du 3e, les services pénitenciers de leur côté ont indiqué que le défunt aurait consommé des produits dopants, ce qui selon eux, serait à l’origine de sa mort.

Les autres détenus, face à cela, ont manifesté pour revendiquer de meilleures conditions de détentions. Mais un dialogue est ouvert entre eux et les responsables de prison pour apaiser la situation.

Pour rappel, il a été arrêté au mois d’avril 2019 au quartier Ngou-ciment, dans le 5e arrondissement de Bangui, par l’OCRB (office central de répression du banditisme) lors d’une tentative de vol d’un minibus de l’ONG internationale DRC (Conseil danois pour les réfugiés). Il est mort sans être jugé par la Cour d’Appel de Bangui.

Vianney Ingasso

 

 

Lu 186 fois
mercredi, 24 juin 2020 15:17 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter