Imprimer cette page

Centrafrique : Plus de 91000 déplacés internes de Bria soutenus par le HCR dans plusieurs domaines

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Plus de 91000 déplacés internes de Bria soutenus par le HCR dans plusieurs domaines

BRIA, le 20 Juin 2020(RJDH)---Au total 17.779 ménages soit 91.417 personnes déplacées internes ont été assistées par le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés à Bria dans la Haute-Kotto. Ces chiffres sont communiqués par la responsable du bureau HCR de la ville Tekpa-Kemeh Dadanema dans une interview accordée au RJDH à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés célébrée le 20 juin de chaque année.

Le nombre des déplacés internes de Bria a été présenté par la responsable du bureau du HCR après le recensement des personnes sur le site le 31 mai 2020. L’intervention du HCR porte sur trois domaines à savoir, le monitoring de protection qui consiste à suivre de près les incidents ou de violences que les populations peuvent subir, il y a le volet de gestion de site et le troisième touche l’assistance en abris et en bien non-alimentaire. Pour exécuter cette activité, le HCR travaille avec les communautés, les déplacés en mettant en place des leaders communautaires avec les partenaires humanitaires et les autorités locales.

« On leur donne un peu la capacité de se prendre en charge financièrement à travers les organisations des déplacés ou les groupements notamment des femmes, les groupements de protection et nous appuyons financièrement ces groupements pour que les femmes puissent mener des activités génératrices de revenu », a-t-elle indiqué.

La pandémie de Covid 19 en Centrafrique ne permet pas au bureau régional du HCR de Bria de faire des activités qui demandent un grand rassemblement. Les activités de sensibilisation se poursuivent précise Tekpa-Kemeh Dadanema, dans le renforcement des capacités des communautés sur la pandémie de coronavirus, « nous allons tout simplement continuer les activités de sensibilisation dans le cadre de renforcement des capacités des communautés déplacées en matière de protection sur le Covid_19. Donc la sensibilisation par la radio, la sensibilisation des points focaux au niveau des sites et aussi des lieux publics avec qui, on a traduit des messages clés en dialecte banda concernant le coronavirus et les affiches ».

Le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés intervient depuis plusieurs années dans la préfecture de la Haute-Kotto. Il a accentué son intervention à partir de 2016 avec urgence lors de la crise qui s’est aggravée dans la ville de Bria occasionnant des déplacements massifs.

Pamela Dounian Doté

Lu 272 fois
samedi, 20 juin 2020 07:32 Écrit par  In HUMANITAIRE
Dounian-Doté

Dernier de Dounian-Doté

Connectez-vous pour commenter