Centrafrique : des marchés de Bangui dotés en masques

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : des marchés de Bangui dotés en masques

BANGUI, 19 juin 2020 (RJDH)--- Des masques ont été distribués aux commerçants aux marchés aux marchés de la capitale par le gouvernement centrafricain, le lundi dernier.

Comme annoncé par le chef de l’Etat faisant le port de masque obligatoire, les marchés de la capitale sont les premiers endroits où les distributions des cache-nez ont été faites. A l’exemple du marché de Lakouanga dans le 2e arrondissement de Bangui, un lot de 250 masques leur ont remis alors qu’il y’a 300 commerçants dans le marché.

 « Effectivement, on a reçu un paquet de deux cent cinquante cache-nez qui ont été distribués aux commerçants. Dans notre registre, on a plus de 300 commerçants, ceux qui étaient absents, viennent nous demander encore mais on n’y peut rien », a déclaré William Freddy secrétaire général du marché de Lakouanga.

Toutefois, la présidente du marché de Lakouanga se réjouit car elle précise que cela leur permet de se protéger contre ce vilain virus. « Nous nous réjouissons en recevant ces masques ici au marché de Lakouanga. Il s’agit de nous protéger face au risque de contagion de coronavirus. La responsabilité de tout un chacun. En le portant nous nous protégeons contre cette pandémie. »

 « Les masques étaient insuffisants. Je ne l’ai pas eu mais d’autres si. En plus de ces masques nous souhaiterions à ce que des seaux d’eau soient placés dans le marché avec du savon. Malheureusement ce n’est pas le cas, nos clients qui viennent vers nous doivent se laver les mains. Mais les seaux sont seulement placés à l’entrée. Ce n’est pas prudent », s’inquiète une commerçante.

A Pétévo dans le 6e arrondissement de Bangui, les commerçants sont dans l’attente de leur lot comme nous le précise le président du marché Pétévo, Soumaïl Catchoga. « Chez nous au marché Pétévo c’est aujourd’hui que le secrétaire général du marché ira chercher le lot des masques qui nous est destiné. Et s’il l’amène, nous allons aussitôt les partager aux commerçants ou aux délégués. On a aussi besoin des seaux d’eau et des savons pour se laver les mains même si on trouve les masques c’est toujours pas assez, le marché Pétévo est trop vaste et il y a beaucoup de gens qui viennent ici. »

Unanimement, les commerçants de Pétévo sont impatients de recevoir des masques pour se protéger. « On n’a pas reçu ces caches nez, ce que je porte, c’est une personne de bonne volonté qui a me l’a donné. Notre cri de cœur est que le président nous donne les masques comme promis », réclame une commerçante. « Oui c’est bien que chacun prenne ses précautions contre cette maladie mais ce qui nous manque c’est les masques qui n’arrivent pas encore. On est en contact avec beaucoup de personnes », déclare un vendeur de friperie au marché de Petevo.

Le port des masques est aujourd’hui obligatoire car le nombre des personnes infectées par le corona virus est en hausse.

Annela Niamolo

 

 

Lu 139 fois
vendredi, 19 juin 2020 21:55 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter