Centrafrique : l’OCDH lance une pétition contre l’embargo et une campagne nationale d’appui aux FACA

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Centrafrique : l’OCDH lance une pétition contre l’embargo et une campagne nationale d’appui aux FACA

BANGUI, 19 Juin 2020 (RJDH) --- L’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme (OCDH) lance un appel à la solidarité nationale en faveur des Forces Armées Centrafricaines (FACA) à travers une collecte nationale de fonds en vue de les appuyer. Par la même occasion, OCDH annonce la mise en circulation d’une pétition nationale contre l’embargo qui pèse sur les armes à destination de Centrafrique. Position exprimée le 17 juin 2020.

Pour l’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme (OCDH), la dynamique des FACA doit être susciter un élan de solidarité nationale. « Les FACA ont mis en déroute les forces nuisibles des éléments d’Ali Darass, à Obo dans la préfecture du Haut Mbomou, une partie de la préfecture de la Lobaye dans la commune de Lessé, a été sous pression d’un groupe armé et nos forces de défense les ont mis hors d’état de nuire », selon Maitre Mathias Morouba.

Le peuple centrafricain est reconnaissant des efforts déployés par les éléments des FACA sur le terrain. Pour cela, « une campagne de sensibilisation afin de collecter des fonds pour soutenir les FACA sur le terrain. Cette assistance est d’envergure nationale depuis la classe politique, gouvernement, élèves, étudiants, commerçants, journalistes, toute la communauté à appuyer nos FACA », a déclaré Maître Mathias Barthélémy Morouba, président de l’OCDH.

Pour donner plus d’efficacité aux FACA, l’OCDH a ensuite lancé une pétition pour « demander aux nations Unies la levée totale de l’embargo qui pèse sur le peuple centrafricain. Que nos FACA aient des outils de travail robustes pour mettre hors état de nuire les groupes armés, afin de restaurer la sécurité et la paix dans le pays en général. Cette pétition va arriver au moment même de la tenue de la réunion du conseil de sécurité. Non à l’embargo en Centrafrique », a fait valoir l’OCDH.

Cette prise de position de l’OCDH intervient dans un contexte où la question de la levée de l’embargo des armes à destination de Centrafrique sera prochainement débattue au Conseil de sécurité des Nations-Unies.

Auguste Bati-Kalamet

Lu 150 fois
vendredi, 19 juin 2020 16:04 Écrit par  In SECURITE
Connectez-vous pour commenter