Centrafrique : Des centrafricains attendent la distribution des masques promis par le président de la République

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Des centrafricains attendent la distribution des masques promis par le président de la République

BANGUI, le 16 juin 2020 (RJDH)---Malgré l’annonce du Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera le vendredi 12 juin, autorisant la réouverture des lieux de culte, des caves et des établissements scolaires et le port obligatoire des masques, beaucoup de centrafricains sont toujours dans l’attente.

Lors de son adresse à la nation le vendredi 12 juin dernier, le Président de la République Faustin Archange Touadera a autorisé le port obligatoire des masques dans les nouvelles mesures prises, accompagnant l’assouplissement annoncé. Pour cela, le gouvernement avait lancé depuis le mois de mai  dernier la confection de 10 millions de cache-nez qui seront distribués à tout le monde.

« Le port obligatoire des masques doit être adopté comme mesure d’accompagnement au dé-confinement général. C’est pourquoi je déclare, le port obligatoire des masques dans les lieux publics sur toute l’entendue du territoire nationale. A cet effet, je lance également ce jour, la production et la distribution gratuite de 10 millions de masques artisanaux à raison de deux masques par personnes âgée de 3ans en allant sur toute l’entendue du territoire nationale », a déclaré le Chef de l’Etat Pr. Faustin Archange Touadera.

Mais depuis quelques jours, les agents de forces de l’ordre exigent aux usagers des transports en commun le port de ces masques, alors que le gouvernement n’a pas encore procédé aux distributions. « Les masques devraient être distribués avant que des décisions soient prises. Or dans un contexte de crise sanitaire mondiale, le gouvernement doit prendre ses responsabilités dans la protection de son peuple comme le font certains pays. Ce n’est pas le cas en RCA », fustigent ces personnes en désapprouvant la méthode.

Entre temps le nombre des personnes contaminées ne cesse de s’accroitre dans le pays, une raison de plus, pour lancer urgemment la distribution des cache-nez pour réduire le risque de la propagation. C’est depuis le 23 mais que l’Union Européenne et le Gouvernement centrafricain ont lancé les travaux de confection de 10 millions de cache-nez à l’Alliance Française de Bangui.

Ketsia Kolissio

Lu 222 fois
mardi, 16 juin 2020 17:22 Écrit par  In Politique
Connectez-vous pour commenter