Centrafrique : Le G5 appelle à un consensus national pour des élections apaisées

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le G5 appelle à un consensus national pour des élections apaisées

BANGUI, 10 JUIN 2020 (RJDH)---Dans un communiqué en date du 08 juin 2020, le G5 appelle le chef de l’État Faustin Archange Touadera a engagé un dialogue politique inclusif avec toutes les forces vives de la nation, pour la bonne tenue prochaine des élections dans un climat apaisé.

La communauté Internationale, au regard des points de vue divergents de façon interposée sur la tenue des élections, prône aujourd’hui la tenue d’une concertation nationale entre les principaux acteurs engagés dans le processus électoral afin d’aboutir à un consensus. Un appel embrayant dans le même sens que la Cour Constitutionnelle, dans son avis relatif au projet de modification de la constitution le 5 Juin dernier.

Concernant les processus politiques et de paix, les organisations partenaires ont salué l’engagement du Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de l’Accord politique, ainsi que les progrès importants dans les préparatifs des élections.  Peut-on lire dans le document. Allant plus loin, le groupe des pays de soutien de la République Centrafricaine, qui encourage « le président de la République à engager un dialogue politique inclusif avec tous les acteurs concernés en vue de la tenue des élections pacifiques, libres, inclusives, transparentes et crédibles, dans le respect des délais constitutionnels », ont-ils souhaité tout exhortant les acteurs concernés à lutter contre les compagnes de désinformation dans le pays.

Entre l’idée d’une transition politique et la tenue des élections à bonne date, le glissement du calendrier électoral en cas de force majeur, la recherche d’un consensus électoral s’avère impérieux.

Annela  Niamolo

 

Lu 234 fois
mercredi, 10 juin 2020 15:24 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter