Centrafrique : Le RJDH crée une plateforme des journalistes pour la lutte contre les violences basées sur le genre

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le RJDH crée une plateforme des journalistes pour la lutte contre les violences basées sur le genre

BANGUI, le 10 juin 2020(RJDH)----Une plateforme composée de douze journalistes de différents organes de la capitale et de Bambari est mise en place ce mardi 09 juin à Bangui à l’issue d’une formation organisée conjointement par le RJDH et l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique dans le cadre du projet « Partenariat stratégique » financé par l’ONG Cordaid. L’objectif de cette plateforme est de lutter contre les différentes formes de violences basées sur le genre dans le pays.  

Les violences basées sur le genre notamment, physiques, le déni de ressources, les violences verbales, le viol et autres continuent d’être perpétrées en Centrafrique. Ces faits constituent donc une violation du droit fondamental à la vie, la liberté et la dignité humaine. Une stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre face à ces multiples cas de violences, a été mise en place par le gouvernement centrafricain. Malgré, ces instruments, les violences persistent toujours dans le pays.

C’est dans ce contexte que le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme et l’Association des Femmes juristes de Centrafrique, partenaires de Cordaid, ont créé une plateforme composée des journalistes dont l’objectif consiste à développer des stratégies de communication sur ces de pratiques liées aux VBG. Le travail est de produire des émissions, des articles  et des reportages sur ces différentes thématiques afin de contribuer au changement de comportement.

Narcisse Dibert, Assistant chef projet au RJDH, a défini les grandes tâches assignées à ces professionnels de média à savoir, d’abord la mise en place de cette plateforme et la production des émissions relatives aux VBG, « dans le programme de partenariat stratégique, un des volets d’activités consiste à mettre en place une plateforme des journalistes qui vont travailler sur les questions aujourd’hui des violences basées sur le genre. Après la création de cette plateforme, l’équipe sera dotée d’outils nécessaires, je voudrais parler des enregistreurs, des facilités de transport et les moyens de communication pour pouvoir réaliser ce travail qui entre dans le programme de lutte contre les VBG dans le pays ».

Ces journalistes ont été formés sur les différents modules notamment le traitement médiatique des VBG, la communication pour le changement de comportement, la définition des concepts genre, VBG développés par  les intervenants des organisations de la société civile, l’AFJC, l’UMIRR, les magistrats.

Cette initiative est portée par le RJDH dans le cadre du projet stratégique, lobbying et plaidoyer financé par l’ONG internationale Cordaid en Centrafrique. Ce partenariat regroupe différentes organisations telles que, LCDH, CERCLE, RJDH, AVED et bien d’autres.

RJDH.

Lu 214 fois
mercredi, 10 juin 2020 15:17 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter