Centrafrique : La famille d’un jeune homme retrouvé mort dans les locaux de la police à Bayanga, exige des enquêtes sur les circonstances

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : La famille d’un jeune homme retrouvé mort dans les locaux de la police à Bayanga, exige des enquêtes sur les circonstances

BAYANGA, 09 Juin 2020 (RJDH) --- Le décès d’un jeune homme d’une vingtaine d’années dans le commissariat de Bayanga le dimanche dernier, laisse planer des doutes dans les esprits dans la ville. Sa famille exige des enquêtes pour établir les circonstances du décès.

De sources locales, le jeune homme a été interpellé le mardi dernier par la police locale. Il a été accusé d’avoir volé une somme de 23000 FCFA. Le samedi 6 juin, il a été retrouvé mort dans la chambre de sûreté du commissariat de Bayanga dans la Sangha-Mbaere. La police est directement indexée par la famille du défunt d’être à l’origine du décès.

« Les policiers auraient refusé de lui donner à manger pendant quatre jours. Les résultats médicaux prouvent qu’il est mort de diète et de déshydratation », a fait savoir une source hospitalière.

Les services de police parlent de suicide par pendaison, « il est mort de suite d’une pendaison. Des traces sont visibles autour de coup de la victime, il se serait donné la mort lui-même », telle est la thèse de la police.  

La famille du défunt exige des enquêtes pour faire la lumière sur les circonstances de sa mort.

Prosper Séké-Kouali

Lu 195 fois
mardi, 09 juin 2020 15:28 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter