Centrafrique: Attention infox !!! : Les établissements scolaires ne sont pas fermés à cause de la Covid-19 Une rumeur collectée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Attention infox !!! : Les établissements scolaires ne sont pas fermés à cause de la Covid-19

BANGUI, le 13 novembre 2020(RJDH)---Une rumeur collectée par le RJDH et devenue très inquiétante circule depuis le début du mois de novembre dans la capitale Bangui et ses environs, faisant croire que les cours seront très bientôt suspendus pour raison de Covid-19.

Selon cette rumeur qui affecte les ménages et circule dans les rues, dans les taxis et bus, aux marchés et dans les autres lieux publics, « le ministère de l’Education a annoncé les suspensions pour 4 mois des cours à travers le pays, par rapports aux réconfinement en France, le risque de Covid-19 en Centrafrique et les élections prochaines ». Ceci est une fausse rumeur !

Le ministère de l’enseignement primaire et secondaire dément cette rumeur

Selon le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Dr. Aboubakar Moukadas Nour, joint au téléphone par la rédaction du Fact-checking du RJDH, c’est une allégation. « C’est absolument faux ! D’ailleurs j’ai démenti formellement ces allégations dans un communiqué diffusé dans les radio», a-t-il répondu.

Le communiqué du 12 novembre 2020 que nous avons obtenu copie pose le problème de la manière suivante. « Ces derniers jours, des rumeurs persistantes faisant état d’une suspension des cours dans les établissements d’Enseignement Primaire et secondaire de la République Centrafricaine suite à la pandémie du coronavirus (Covid-19) deviennent de plus en plus préoccupantes ».

Le ministre Aboubakar Moukadas Nour éjecte par la même occasion cette rumeur en ces termes : Ainsi, eu égards à ces rumeurs non fondées et mensongères qui n’ont pour objectifs que de perturber le bon fonctionnement de cette nouvelle année scolaire 2020-2021 déjà bien démarrée, le ministère tient à rassurer l’opinion nationale notamment les parents d’élèves et les élèves eux-mêmes, qu’il n’est pas question de prendre de telle mesure ». Dans ce communiqué, le ministre rappelle que toute prise de décision dans ce sens relève de la compétence des organes en charge de la gestion de cette pandémie

Le président de la République a lancé la rentrée scolaire 2020 -2021 à Mbaïki

La rentrée scolaire 2020-2021 a été officiellement lancée le 02 novembre 2020 à Mbaïki (105 Km de Bangui) dans la Lobaye par le président de la République. Le thème de cette année est « Ecole sans Covid-19». Mais quelques jours plus tard, ces rumeurs ont tenté d’étouffer cette relance des activités scolaires. Sur le terrain, les activités scolaires se poursuivent malgré la persistance de cette rumeur et les mesures barrières sont visibles dans plusieurs établissements de la capitale et des villes de province.

Les écoles ont été fermées 27 mars 2019 afin de contenir la propagation de la covid-19 par le ministère de l’éducation et de l’enseignement primaire et secondaire. Seuls les cours pour les classes d’examens qui se sont poursuivis en mois du juillet, aout, septembre, jusqu’en octobre avec la délibération des examens et concours. C’est finalement le 19 octobre 2020 que les cours ont démarré avant le lancement officiel de l’année le 02 novembre 2020 par le chef de l’Etat Faustin Archange Touadera.

Face à cette pandémie, les rumeurs se propagent et induisent en erreur. Ne vous protéger pas seulement contre le covid-19, mais protégez-vous aussi des fausses rumeurs.

 

Sallé Salwa/ Rédaction de Fact-checking(AFC)

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20. Ecrivez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 263 fois Dernière modification le vendredi, 13 novembre 2020 16:00
vendredi, 13 novembre 2020 15:11 Écrit par  In Fact Checking
Connectez-vous pour commenter