Centrafrique : Vrai, la concentration des gens sur les sites des sinistrées est un facteur de propagation de Covid_19

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Vrai, la concentration des gens sur les sites des sinistrées est un facteur de propagation de Covid_19

BANGUI, le 10 décembre 2020(RJDH/Fact-Checking) ---Des rumeurs circulent ces derniers temps, dans le 6ème arrondissement de Bangui comme quoi, la concentration des gens sur les sites des personnes sinistrées, constitue un facteur de propagation de la Covid_19. Selon le personnel soignant interrogé, « c‘est un véritable risque pour la propagation du Coronavirus, lorsque ces derniers ne respectent surtout pas les gestes barrières ».

Selon cette rumeur collectée dans le mois d’octobre dernier par le RJDH, « il y a un grand risque lié à la forte concentration des gens qui sont sur les sites des sinistrés à Bangui ». Car depuis que ces personnes ont déménagé de leurs maisons suite aux inondations de novembre 2019 pour se cantonner sur ces sites, il n’y a pas eu de soutien conséquent pour se protéger contre la Covid_19 surtout en ce qui concerne la distanciation physique.

Le manque de dispositifs de lavage des mains, la carence des masques pour se protéger contre la Covid19, joint à cela, les conditions dans lesquelles ces sinistrés vivent, ne sont pas du tout descentes. Interrogé, un des sinistrés Martin Koyambi a témoigné avoir vécu dans des conditions non favorables, ce qui les exposent à la pandémie de Covid19.

« Depuis plusieurs mois, nous n’avons pas reçu des dispositifs de lavage des mains dans notre site, ni les masques pour nous protéger avec. C’était l’ONG Action Contre la Faim (ACF), qui nous venait au secours en nous donnant quelques seaux d’eau et les savons. Mais depuis lors, personne ne nous assiste. Et lorsqu’il pleut, le site est inondé par l’eau, les enfants ne savent où s’amuser, c’est un grand danger pour notre santé surtout avec la pandémie de Covid_19 là », a expliqué Martin Koyambi, un des sinistrés du site Kamach.

Les sinistrés sont en danger face à la Covid19

Pour sa part, le Docteur Louis Médard Ouarandji, explique que les sites des sinistrés constituent un risque pour la propagation de Covid19, dans le cas où les personnes sinistrées ne respectent pas scrupuleusement les mesures barrières.

« Ces sites des sinistrés présentent un risque pour la propagation de la maladie à Coronavirus dans la mesure où, les sinistrés eux-mêmes ne respectent pas les mesures restrictives notamment, la distanciation sociale, le port du masque, le lavage des mains et bien d’autres », explique le Docteur Louis Médard Ouarandji, responsable du centre de prise en charge de l’hôpital général de Bangui.

Effectivement, les sites des personnes sinistrées sont un facteur de propagation de la pandémie de la Covid_19, et qu’il importe que le gouvernement puisse faire en sorte que ces gens soient assistés, afin qu’ils ne soient pas exposés au danger du Coronavirus.

Fiacre Salabé.

Lu 150 fois
mardi, 10 novembre 2020 20:50 Écrit par  In Fact Checking
Connectez-vous pour commenter