Centrafrique : L’OMS associe-t-elle la médecine traditionnelle dans la recherche d’un éventuel vaccin contre la covid-19 ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : L’OMS associe-t-elle la médecine traditionnelle dans la recherche d’un éventuel vaccin contre la covid-19 ?

BANGUI, 16 octobre 2020 (RJDH/Fact-Checking)---Depuis l’avènement de la pandémie qui a déferlé tous les continents, surprenant même  le monde scientifique, le monde demeure en quête d’un éventuel traitement spécifique en vue d’endiguer la pandémie à coronavirus. Pour l’heure, aucun vaccin n’est disponible, mais des potentiels vaccins candidats sont en cours d’essai clinique.

L’information selon laquelle la médecine traditionnelle entre dans la course en adéquation avec l’OMS  dans la recherche d’un éventuel traitement contre le nouveau coronavirus est avérée, car confirmée du moins par l’agence onusienne de la santé.

L’OMS et les Centres africains de contrôle et de prévention  des maladies (CDC Afrique) unissent leurs efforts pour la recherche sur la médecine traditionnelle de la covid-19 en Afrique

Dans un effort conjoint  pour renforcer la recherche de médicaments traditionnels  pour la covid-19 en Afrique , l’Organisation mondiale de la santé et les centres africains  de contrôle de prévention des maladies (CDC Afrique ) ont lancé  le 22 juillet 2020 dernier un comité consultatif d’expert chargé de fournir des conseils scientifiques indépendants  aux pays sur la sécurité, l’efficacité et la qualité des thérapies de médecine traditionnelles.

Par ailleurs, l’OMS  considère que les médecines traditionnelles, complémentaires et alternatives  présentent de nombreux avantages et que l’Afrique a une longue histoire de médecine traditionnelle et de praticiens qui joue un rôle important  dans la prestation des soins aux populations.

L’intérêt pour la médecine traditionnelle en tant que traitement potentiel contre la Covid-19 est croissant en Afrique. Au moment où le monde se lance à la recherche  de traitements et de vaccins contre le virus, la recherche sur les médecines traditionnelles et orthodoxes en tant que thérapie potentielle de la Covid-19 doit être fondée sur la science, et ce jour marque une étape importante dans le soutien de ces efforts,  a déclaré Dr John Nkengasong, directeur des CDC pour l’Afrique et envoyé spécial de L’OMS  pour la Covid-19.

Plus d’info consulter le site www.afro.int

En Centrafrique

Sur le plan national  nous avons pu contacter la représentation de l’OMS en  Centrafrique pour nous parler de l’implication de la médicine traditionnelle dans la recherche pour les vaccins et médicaments contre la Covid-19.

Les recherches sont en cours même sur Covid organics. « Avec le CDC Afrique de l’Union africaine, dans un partenariat, il faudrait s’inscrire dans une démarche scientifique de recherche sur le médicament de covid organics de Madagascar pour essayer de voir les effets  liées sur le coronavirus et  la toxicité du médicament ; Plusieurs résolutions assorties de l’assemblée mondiale de la santé pour l’Afrique  vont dans  le sens de la promotion de la médecine traditionnelle pour des médicaments qui sont fiables », a fait savoir Augustin Dibert, conseillé en matière de santé auprès de la représentation de l’OMS en Centrafrique, joint par la rédaction de Fact-checking, en  faisant référence au  discours de la directrice régional dans une célébration du 31 aout 2020 dernier.

Depuis le début de la pandémie qui a surpris le monde scientifique, aucun vaccin contre la Covid-19 n’est pour l’heure disponible, mais des milliers d’essai  clinique sont en cours pour un éventuel vaccin d’ici à l’horizon 2021. Par ailleurs, sur le plan régional, l’OMS met en exergue  la médecine traditionnelle qui  entre  aussi dans la course pour  la recherche d’un potentiel traitement contre la covid-19.

Esdras Michael Ndamoyen/rédaction du Fact-checking (AFC)

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20. Ecrivez-nous aussi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 193 fois
vendredi, 16 octobre 2020 14:59 Écrit par  In Fact Checking
Connectez-vous pour commenter