Centrafrique : Non, le ministère de la santé ne fait pas payer les tests de dépistage du coronavirus en Centrafrique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Non, le ministère de la santé ne fait pas payer les tests de dépistage du coronavirus en Centrafrique

BANGUI, 09 octobre 2020 (RJDH/Fact-Checking)---Cette rumeur circule de bouche à oreilles et collectées depuis le mois d’Aout avec une tendance croissante et persistent à ce jour par l’équipe de synergie de l’Organisation internationale Internews, dans les ménages ainsi que dans la communauté.  Cette rumeur soutient que : « Le test dépistage du nouveau corona virus est payant en république Centrafrique ». En réalité, c’est une fausse affirmation.  

Le test de dépistage reste gratuit

Contacté   par la rédaction du Fact-checking, docteur Felema Patrice, chargé de la communication du comité national de riposte contre lutte la Covid-19 en Centrafrique rejette cette allégation. « Non ! Ce sont des faussent rumeurs. Le gouvernement a estoqué des tests disponibles et gratuits au niveau du ministère de la santé pour la population.  A l’Institut Pasteur de Bangui, il y’a les tests payants pour ceux qui souhaiteraient voyager à l’étranger en cas d’urgence. Cependant, le test est gratuit pour ceux qui présentent les symptômes de covid-19 partout en Centrafrique », a-t-il expliqué.

Joint au téléphone, le directeur Scientifique de l’Institut Pasteur de Bangui Emmanuel Nakoune, affirme que les tests sont payants pour ceux qui voyagent en cas d’urgence à l’étranger : « le ministre nous a donné l’autorisation, pour pouvoir acheter des tests et le faire payer à ceux qu’ils veulent voyager à l’étranger, parce qu’ils ne pouvaient pas utiliser les tests donnés au pays. Nous avons mis en place ces tests-là, le test PCR à 19.500 FCFA et celui de sérologie et la recherche des anticorps à 15.000 FCFA », a-t-il expliqué.

Selon l’Institut Pasteur de Bangui, pour le moment, le test sérologique ne se font plus car les kits sont finis. « Nous ne faisons que le test PCR mais seulement pour les personnes qui voyagent. Pour le reste, il faut que les gens soient malades pour que nous faisons les tester rapidement et gratuitement », a ajouté Emmanuel Nakoune.

Depuis le premier cas confirmé de covid-19 en Centrafrique, les faussent rumeurs circulent sur le test de dépistage.  Face à cette triste réalité pandémique, ne vous protégez non seulement du covid-19, mais protégez-vous aussi de l’infodémie.   

S/e Salle Salwa La rédaction du fact-checking de Centrafrique (AFC)

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20.Ecrivez-nous aussi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Lu 216 fois
vendredi, 09 octobre 2020 13:29 Écrit par  In Fact Checking
Connectez-vous pour commenter