Centrafrique : Faux, ajouter plus de piment dans un plat ne permet pas de prévenir ou de guérir la covid-19 en Centrafrique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Faux, ajouter plus de piment dans un plat ne permet pas de prévenir ou de guérir la Covid-19 en Centrafrique

BANGUI, 08 septembre 2020 (RJDH/Fact-Checking) ---L’information selon laquelle ajouter du piment dans la soupe ou dans un autre plat permet de prévenir ou de guérir la covid-19.  Il s'agit d'une fausse information dont il faut se méfier.

Cette information circule de bouche à oreilles dans la ville de Bangui, et qui persiste à ce jour avec une tendance croissante, faisant croire aux centrafricains que le piment peut guérir la covid-19. Ceci est faux ! Car aucune étude scientifique n’a démontré cela.

L’Organisation Mondiale de la Santé réfute en bloc cette rumeur

Selon l’OMS les piments relèvent très bien les plats, mais ne permettent pas de prévenir ni guérir la Covid-19. Le meilleur moyen de se protéger contre le nouveau coronavirus est de se tenir au moins un mètre de distance des autres et de se laver les mains soigneusement et régulièrement.

Une alimentation équilibrée, une bonne hydratation, une activité physique régulière et un sommeil de qualité contribuent également à un bon état de santé.

De même, Docteur Louis-Médard Ouarandji, responsable du centre de prise en charge des personnes atteintes de Covid-19 au sein de l’hôpital général de Bangui, trouve dangereuse cette rumeur en ces termes : «  le piment est une gousse plus ou moins charnue qui contient de nombreuses  grains dans sa cavité intérieure.   Mais pour dire que le piment peut guérir la Covid-19 est une fausse information » A-t-il expliqué

A ce jour aucun médicament homologué ne permet de guérir la Covid-19. Si vous présentez des symptômes, appelez votre prestataire de soins ou le linge d’assistance 1212 dédiée à la Covid-19.

Face à cette triste réalité pandemique ne vous protégez non seulement de Covid-19 mais protégez-vous aussi des rumeurs.

Line Ngalingbo/Rédaction du Fact-checking (AFC)

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20.Ecrivez-nous aussi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 71 fois
mardi, 08 septembre 2020 15:18 Écrit par  In Fact Checking
Connectez-vous pour commenter