Centrafrique : Faux ! Bill Gates n’est pas le propriétaire de l’Organisation mondiale de la santé

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Faux ! Bill Gates n’est pas le propriétaire de l’Organisation mondiale de la santé

BANGUI, 15 juillet 2020 (RJDH Fact-Checking)---L’information selon laquelle Robert Kennedy jr aurait affirmé Bill Gates serait propriétaire de l’agence onusienne de la santé est une infox.

Depuis plusieurs mois, des théories de complots pullulent les réseaux sociaux mettant en accusation le milliardaire américain Bill Gattes de vouloir envisager des éventuels tests de vaccins en Afrique, passant par sa politique macabre de dépeupler le monde.  Un post du 16 mai 2020 de Panafrika News, société de médias /d’actualités africaines sur le réseau social Facebook, devenue viral dans un titre Billes Gates « est propriétaire de l’Oms » et voilà tout est dit ! tout s’explique parfaitement !

Partagée pour la première fois en République centrafricaine le 12 mai 2020 à 14h44, cette infox est alimentée par le site d’information en ligne RCA news 236. Relayée puis partagée dans plusieurs groupes sur le réseau social Facebook cette publication soutient : « Robert Kennedy jr. revient à la charge contre la 5G ainsi que Bill Gates en affirmant qu’il « est propriétaire de L’Oms », ou encore Robert Kennedy jr. Affirme que Bill Gates est le propriétaire de l’Organisation mondiale de la santé(OMS) et a appelé... »

Pour débusquer ces inquiétudes, et démêler le faux du vrai, notre rédaction de vérification des faits ou Fact-checking a pu consulter la représentation de l’Organisation mondiale de la santé en Centrafrique.

« L’Oms n’est pas une propriété attribuée à une personne déterminée, mais plutôt une organisation internationale née de la volonté des Etats. Il s’agit d’une fake news que l’on doit se méfier, car depuis l’apparition de cette pandémie de l’infodémie ne cesse de circuler. » A fait savoir monsieur Augustin Dibert, conseiller en matière de santé auprès de l’Oms en Centrafrique à notre rédaction.

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus à Wuhan, en chine des suspicions, rumeurs et fausses informations pullulent les réseaux sociaux dans l’optique de manipuler l’opinion publique.

Face à cette triste réalité pandémique, ne vous protégez non seulement contre le covid-19, mais aussi des fausses informations.

 

                                                La rédaction du Fact-checking de Centrafrique

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20.Ecrivez-nous aussi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 143 fois
mercredi, 15 juillet 2020 09:27 Écrit par  In Fact Checking
Connectez-vous pour commenter