Droit de l’homme
DROITS DE L’HOMME

DROITS DE L’HOMME

lundi, 23 novembre 2020 15:23

Centrafrique : Les activités reprennent à Paoua après la mort d’un élément issu d’USMS paralysant ainsi la ville  

PAOUA, le 23 novembre 2020(RJDH)----Les activités ont repris à Paoua ce lundi 23 novembre 2020 après la mort d’un élément des USMS hier dimanche 22 novembre. Cet incident a créé une tension dans la ville et des tirs à l’arme automatique ont été entendus et paralysés la ville.

Tout est parti selon les information d’une altercation entre des éléments des FACA et ceux issus de l’Unité Spéciale Mixte de Sécurité(USMS) dans la nuit du samedi 21 à dimanche 22 novembre où un élément faca, « a tiré quatre balles réelles sur ce dernier », confie une autorité locale. La victime a été transférée à l’hôpital de la ville pour des soins d’urgence et c’est de là-bas qu’elle a rendu larme.

Des tirs à l’arme automatique ont éclaté dans la nuit après la mort d’un élément issus de l’Unité spéciale mixte de sécurité(USMS) de Paoua dans l’Ouham-Pende, paralysant les activités commerciales et administratives.

Les activités ont repris ce matin, les gens vaquent librement à leurs occupations respectives, « bon les boutiques qui ont été fermées hier et la circulation était aussi aux arrêts. Pour je peux vous confirmer que les activités ont repris normalement depuis ce matin », a indiqué un notable.

Des enquêtes sont ouvertes par la gendarmerie de Paoua sur cet incident, annonce un responsable de la brigade locale.

Valery Indorotou.

Centrafrique : le CNJ entame une série de rencontres avec les garants et facilitateurs de l’APPR

Centrafrique : Unicef lance plusieurs projets pour la protection des enfants dans le Mbomou au Sud-est du pays

Centrafrique : un enfant de 11 ans kidnappé par la LRA dans le Haut-Mbomou, retrouve sa famille un an après

Centrafrique : sept cas d’abus et violations des droits de l’homme documentés par la MINUSCA en une semaine