Vers le recrutement des jeunes du 6ème arrondissement pour les travaux de THIMO Bangui

0

Les difficultés dans l’avancement des travaux du programme THIMO ont été au centre d’une rencontre, ce matin à la mairie de 6ème arrondissement. La population  a été aussi sensibilisée sur l’importance du projet lors de cette rencontre.

Jules Yanganda, Chef de cellule communication à THIMO Bangui, a donné des précisions sur ce projet en ces termes « la réalisation de ce programme concerne trois volets repartis dans la ville de Bangui à savoir : la Réhabilitation de 10,15 Km de voiries et drainage dans les 1er, 3è, 4è et 8è arrondissement, la  création de fossés maçonnés le long des voies réhabilitées dans les 2è, 3è, 4è, 5è et 8è arrondissement et  les  travaux de cantonage HIMO.

Joël Seregue, Directeur technique de l’entreprise SGTS dans le 6e arrondissement de la ville de Bangui engage les autorités locales dans le choix des jeunes à recruter aussi le respect des travaux faits.

D’après certaines sources, certains  chefs de quartier auraient réclamé de l’argent  aux jeunes avant de les  recruter. Une allégation rejetée par  Marie Louise Sitivo, Chef de quartier Gbanikola2.  « Je ne demande rien aux jeunes pour le recrutement et je pense la même chose pour mes collègues ».

Lancé officiellement le 22 janvier 2015 par la Cheffe de l’Etat de la transition Catherine Samba Panza, le programme THIMO Bangui vise, à offrir aux jeunes et à certaines populations vulnérables des opportunités d’accès à une source de revenus.

Cette activité veut aussi créer une dynamique de construction ou reconstruction afin d’améliorer les conditions de vie  des populations. Une équipe de recrutement des jeunes et d’évaluation des activités de THIMO Bangui sera mise en place dans les jours à venir.

Partage.

L'auteur

Commenter