Une Ong débat des conditions de la réussite des élections en Centrafrique

0

La sécurité, la dotation de l’ANE en moyen etc. sont les conditions proposées pour la réussite des élections en Centrafrique. C’est la conclusion d’un débat entre les membres de l’Ong Pôle des Volontaires et les journalistes hier 11 septembre 2015, dans le 2ème arrondissement à Bangui. Une activité qui s’inscrit dans le cadre de la contribution à la réussite des opérations élections dans le pays.

Sur le plan politique, René Sakanga Mourouba, président du Pôle des volontaires pour le développement social pense que la sécurité devrait se rétablir prioritairement dans le pays, « mais malheureusement on se rend compte aujourd’hui que toutes les recommandations formulées dans ce sens lors du forum de Bangui sont en train d’être battues en brèche par des volontés non avouées pour saper le processus de rétablissement de la paix dans le pays ».

Il  poursuit, « Nous appelons tous les acteurs impliqués dans ce processus à se mettre ensemble très rapidement. Et surtout le gouvernement devra appeler les différentes parties à venir discuter pour trouver des solutions au rétablissement de la paix ».

Au plan technique, les membres de l’Ong Pôle des Volontaires ont noté que de nombreux défis se présentent à l’Autorité Nationale des Elections (ANE). Pour qu’elle soit à la hauteur, « Il faut nécessairement donner des outils au personnel de l’ANE et les former».

La République Centrafricaine a entamé le processus électoral depuis le 26 juin avec les opérations de recensement électoral.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.