Rwanda : Le 3e mandat de Paul Kagame confirmé

0

BANGUI, 10 aout 2017 (RJDH)–Les électeurs rwandais étaient aux urnes pour élire leur Président entre les trois candidats en lice: F. Habineza du parti démocratique vert (DGRP), unique parti d’opposition agréé, Philippe Mpayimana, candidat indépendant et le candidat du Front Patriotique Rwandais (FPR), le président sortant, Paul Kagame rafle toutes les voix.

Dans une élection sans suspens avec un seul tour, le Président Paul Kagamé a été déclaré mercredi, 09 août vainqueur avec 98,63% des suffrages. L’indépendant Philippe Mpayimana a 0,73% des suffrages exprimés et l’opposant Frank Habineza, a obtenu 0,48%des voix. Sur cette élection, le taux de participation est de 96,42% sur 6,9 millions d’électeurs inscrits dans ce pays de 12 millions d’habitants.

Critique et réserve des Etats-Unis et de l’Union Européenne :

Dans un communiqué rendu publique le 05 août, les américains ont critiqué ce suffrage. « Nous sommes troublés par les irrégularités observées au cours du scrutin et nous réitérons nos inquiétudes de longue date sur l’intégrité du processus de totalisation des votes », avait-il indiqué. « Nous sommes troublés par les irrégularités observées au cours du scrutin et nous réitérons nos inquiétudes de longue date sur l’intégrité du processus de totalisation des votes », a souligné le département d’Etat. Même son de cloche de l’Union européenne.

Sur les critiques de certains médias occidentaux faisant état d’un « climat de peur », Amoikon Eba le chef de la mission  des observateurs de la diaspora africaine en Europe nie cela. Pour lui, il s’agit  d’affirmation « sans fondement ». La mission d’observation de l’Union Africaine a qualifié de « paisible, serein et calme » le scrutin. Elle déplore cependant « l’absence de dispositions sur le financement de campagnes électorales, et la présence de représentants du RPF au pouvoir dans les bureaux de vote, et très peu ou pas de ceux des autres candidats ».

Contrairement au Kenya, la victoire de Kagame n’a pas été suivie d’heurts et de morts d’hommes.

En Centrafrique, le Rwanda a un contingent au sein de la Minusca. Des soldats centrafricains sont en recyclage militaire au pays des Milles Collines.

Partage.

L'auteur

Commenter