L’Union Européenne donne 11 milliards de FCFA d’aide budgétaire à la Centrafrique

0

BANGUI, 11 aout 2018 (RJDH)-La délégation de l’Union Européenne annonce avoir octroyée 18 millions d’euros au Trésor public centrafricain, soit plus de 11,8 milliards de FCFA, a appris RJDH ce 11 aout du communiqué de presse y relatif.

« L’Union européenne (UE) vient de verser 18 millions d’euros au Trésor centrafricain, soit plus de 11,8 milliards de FCFA, représentant la deuxième tranche de son appui budgétaire 2017-2019 d’un montant total de 64 millions d’euros (41,9 milliards de FCFA) », précise le communiqué.

Ce financement est octroyé dans le cadre du Programme d’appui à la consolidation de l’Etat centrafricain et porte le total de l’aide budgétaire de l’UE à 88,75 millions d’euros (58,2 milliards de FCFA) depuis 2014. Un appui institutionnel de 4 millions d’euros (2,6 milliards de FCFA) est également associée à cette aide budgétaire afin d’assister le gouvernement dans la mise en place des réformes des finances publiques.

« Cette opération permettra d’accroître la capacité financière du gouvernement à assumer ses fonctions régaliennes avec un accent particulier sur le secteur de l’éducation, qui joue un rôle vital dans le relèvement et développement du pays », note le communiqué.

Cet appui budgétaire s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de relèvement et de consolidation de la paix en Centrafrique et s’aligne donc entièrement à ses priorités, notamment en ce qui concerne la restauration de la paix et de la stabilité à travers un soutien direct à la capacité de l’Etat de se renforcer et se redéployer.

L’Union européenne a notamment contribué et continue de contribuer par moyen de l’aide budgétaire au paiement des salaires des agents de l’Etat, renforçant ainsi la paix sociale et participant à la reconstruction et au redéploiement de l’administration publique.

Cet appui budgétaire vient compléter la liste des actions de l’Union-Européenne envers la Centrafrique, notamment la formation de l’armée nationale par l’EUTM-RCA, qui vient de boucler la formation BIT 2.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.