L’insalubrité et l’insécurité toujours persistantes dans la ville de Damara

0

La ville de Damara située à 75 kilomètres de la capitale centrafricaine, est couverte de l’insalubrité. Un fait qui préoccupe les habitants de cette localité qui témoignent aussi vivre dans l’insécurité. Ils demandent aux responsables administratifs  d’organiser ‘’ des journées ville propre’’.

Rien qu’à l’entrée de la ville, il est difficile de reconnaitre la renommée de Damara  « la séduisante ».  Certaines maisons abandonnées, servent même d’un lieu de cachette aux animaux domestiques en divagation.  « Ce n’est pas du tout normal, les autorités de cette ville doivent faire quelques choses pour rendre la ville propre et  protéger la population », a déploré une personne en visite dans cette ville.

Arsène Dana, Maire de la ville de Damara, se dit conscient de cette situation. « Nous sommes en pleine saison des pluies, certains habitants sont préoccupés par des activités agricoles. D’autres, fuyant les hostilités  sont dans les villages et une partie à quitter la ville. Toutes ces situations, ont fait que la ville est devenue sale », a-t-il expliqué.

Il poursuit qu’une structure internationale  avait donné des coups de main pendant la saison sèche, pour rendre la ville propre. Et c’est pendant cette saison pluvieuse que les herbes ont encore poussé d’avantage.

La ville de Damara, a enregistré plusieurs affrontements entre des groupes armés pendant la crise centrafricaine. C’était également la ligne rouge tracée par la FOMAC à l’époque pour empêcher l’entrée de l’ex-rébellion Séléka dans le capitale.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.