Les personnes démunies interpellent le gouvernement

0

Le monde célèbre ce 17 Octobre 2015 la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté et du refus de la misère. En Centrafrique, l’ONG Agir Tous pour la Dignité (ATD) Quart Monde, dénonce la marginalisation des familles pauvres.

« Malgré les efforts consentis dans les pays ou des progrès scientifiques ont été réalisés pour atteindre les Objectifs du Millénaires pour le Développement, la discrimination et les inégalités ont augmenté », alerte Joël Karpandji membre du mouvement ATD Quart Monde.

« Nous qui vivons dans une extrême pauvreté, on est toujours rejeté par les autres à cause de nos habits déchirés, même au niveau de la justice, nous n’avons pas de considération », a dénoncé pour sa part Louise Mokonou, membre de cette structure nationale.

Des activités ont été organisées pour la célébration de cette journée. Selon les membres de ATG Quart Monde, l’objectif est d’interpeller le gouvernement et ceux qui sont riches de prêter attention aux personnes démunies car ils peuvent contribuer au développement du pays.

Le thème retenu sur le plan international pour cette journée est, « construire un avenir durable, s’unir pour mettre fin à la pauvreté et la discrimination ».

Partage.

L'auteur

Commenter