Les fonctionnaires de la ville de Bozoum décident d’observer deux jours d’arrêt de travail.

0

Les fonctionnaires et agents de l’Etat de la ville de Bozoum ont décidé d’arrêter le travail pour deux jours à compter du lundi 10 au mardi 11 aout prochain. C’est à l’issue d’une rencontre tenue le vendredi 07 aout entre le préfet  de l’Ouham-Pende et les fonctionnaires de la ville de Bozoum que cette décision a été prise.

Selon des sources locales, cet arrêt fait suite à de nombreuses exactions dont les fonctionnaires et agents de l’Etat sont victimes dans l’exercice de leur travail, de la part de certaines personnes en armes dans la ville de Bozoum.

Le dernier cas est celui du  Secrétaire  général de la préfecture de l’Ouham Pende poignardé, la semaine dernière, par deux hommes non identifiés.

 « C’est à l’issue d’une réunion tenue le vendredi 07 Aout et présidée par le préfet de l’Ouham Pende Gabin Serge Nakombo que tous les fonctionnaires se sont convenus de cesser le travail afin que les autorités de transition puissent réagir face à cette situation qui continue dans la région » a confié un fonctionnaire de Bozoum.

Le préfet de l’Ouham Pende Gabin Serge Nakombo appelle la population de Bozoum au calme car après cet arrêt, toutes les activités seront reprises dans la préfecture de l’Ouham Pende et une pétition sera remise aux autorités de la transition.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.