Les élèves du Complexe Protestant pour la Jeunesse sensibilisés sur le VIH/SIDA

0

L’Association Centrafricaine pour le Marketing Social (ACAMS), à travers son unité 100% jeune, a organisé ce jeudi 25 février une émission publique à l’endroit des élèves du Complexe Protestant pour la Jeunesse (CPJ). Le but recherché est de sensibiliser au maximum les élèves de cet établissement sur les méthodes contraceptives afin de les épargner du risque du VIH/Sida.

Plusieurs élèves de cet établissement scolaire ont pris part à cette émission publique. Durant une heure du temps, les cours ont été momentanément suspendus pour permettre à ces derniers de participer à cette rencontre.

Pacôme Ngaî-gounebana animateur de l’émission 100% jeune, a souligné que les élèves ont droit aussi à l’éducation sexuelle. « Nous avons initié cette émission publique à l’endroit de ces jeunes afin de passer le message à leurs conjoints. Les élèves ont droit également à l’éducation sexuelle, pour garantir leur avenir », a-t-il indiqué.

«  Au menu, nous aurons des causeries débats entre eux et les spécialistes pour aider ces jeunes à comprendre l’enjeu de cette pandémie. Il ya des présentations des sketchs, des jeux- concours à l’issue desquels des tee-shirts, des casques, des journaux 100% jeune, des préservatifs seront remis aux différents gagnants », a ajouté Pacôme Ngai-gounebana.

Charly Nombissou, Chargé des activités culturelles et sportives au sein de cet établissement se réjouit de cette initiative et juge qu’elle est la bienvenue. «Cette activités est un complément pour les élèves. Cela vient en appui de l’éducation des enfants. La sexualité n’est plus un sujet de tabou, les enfants échappent le plus souvent au contrôle de leurs parents à la maison et c’est à l’école qu’ils s’exposent. Car entre eux, ils partagent par exemples des films pornographiques, ils visitent des sites déconseillés aux enfants de leurs âges. Et donc cette sensibilisation est la bienvenue », a-t-il réjouit.

Cette activité est financée par l’UNICEF et sera réalisée chaque mois. Pour cette année, c’est la deuxième fois. La première a eu lieu le mois dernier au lycée d’Application de l’Ecole Normale Supérieure (LAENS). Le lycée Marie-Jeanne Caron sera la prochaine cible./Nerva

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.