Les chroniques du Mondial : Le Sénégal sauve l’honneur et l’Egypte vers la sortie

0

BANGUI, 20 Juin 2018 (RJDH) — A Saransk, le Japon a surpris la Colombie (2-1) hier, 19 juin en ouverture des matches du Groupe H, tandis que le Sénégal a mérité sa victoire (2-1) sur la Pologne. Cependant, l’Egypte va vers la sortie après sa défaite face à la Russie (3-1). Et le plus beau geste a été celui des supporters japonais et surtout sénégalais qui ont nettoyé leurs tribunes à la fin du match.

La surprise de la journée est venue des Samouraïs qui ont profité de l’infériorité numériques des Cafeteros pour arracher l’ultime trois (03) points qui les placent aussi leaders du groupe avec le Sénégal.

Expulsé à la quatrième (4e mn) minute du jeu pour avoir empêcher un but par sa main, Carlos Sanchez laissera ses coéquipiers jouer à dix (10) contre onze (11) japonais. Shinji Kagawa le milieu de terrain offensif du Borussia Dortmund va transformer le penalty en but (6e mn).

Malgré leur infériorité numérique, les sud américains ont gardé² la motivation de vaincre l’adversaire.  Juan Quintero, le milieu offensif colombien est parvenu à tromper le gardien nippon Eiji Kawashima  (1-1, 39e). Mais les Cafeterios seront épuisés à force de courir derrière lesSamouraïs Bleus qui ont confirmé leur avantage par la tête de Yuya Osako (73e mn).

Dans une position très délicate, les colombiens iront-ils au-delà de leur prestation de 2014 ?

Le Sénégal sauve l’honneur :

C’est avec détermination que Les Lions de la Teranga se sont imposés aux polonais Stade du Spartak à Moscou devant leur Président, Macky Sall venu les soutenir.

Bien regroupés en défense pour mettre la couverture sur Robert Lewandowski et ses coéquipiers afin de les isoler en attaque, les sénégalais ne pouvaient que faire mieux pour honorer tout un continent dont les équipes au Mondial n’ont fait sourire les supporters.

Sur une passe de Sadio Mané, Idrissa Gueye a exécuté une bonne frappe et sa tentative est contrée par Cionek qui trompe son gardien (37e mn). Les Polonais toujours fébriles vont donner l’opportunité aux Lions de creuser leur avantage. L’attaquant Niang va exploiter une mauvaise passe en retrait de Krychowiak, a été exploité par Niang qui réussira à effacer le gardien Szczesny pour être seul devant le but vide et placé la balle dans le filet : 2-0 pour les Lions de la Téranga (60e mn). Et le score sera réduit Krychowiak qui a trompé le portier sénégalais sur le coup-franc exécuté par Grosicki.

Excellent Salif Sané en défense même si l’attaquant de Liverpool Sadio Mané a été discret durant la rencontre.

L’Egypte vers la sortie après sa défaite face à la Russie (1-3):

Le retour de Mohamed Salah n’a pas été proportionnel à l’espoir porté en lui. Pour son premier match après sa blessure, Les Pharaons d’Egypte n’ont pas créé la surprise pour vaincre La Russies Bornaya qui a confirmé sa bonne prestation après la correction infligée à l’Arabie Saoudite (5-0). Menés déjà 3-0, Salah va marquer sur penalty, mais une grosse pointure comme la Russie va conserver son avantage.

Décidément, l’Egypte est presque sortie de la compétition à moins d’un miracle tout comme le pays hôte qui a totalisé six (6) points est déjà en huitième de finale. « Si l’Uruguay prend au moins un point contre l’Arabie Saoudite mercredi, l’Egypte sera officiellement dehors », ont indiqué les observateurs.

Pour avoir inscrit huit (8) buts en deux (2) matches, la Russie a la meilleure attaque de la compétition. Attention, les choses sérieuses ne font que commencer.

Cauchemar africain: Trois buts contre leur propre camp

Décidément qu’est ce qui arrive aux équipes africaines au Mondial ? Doit-on s’interroger.

D’abord l’attaquant marocain, Aziz Bouhaddouz a donné la victoire le 15 juin à l’Iran en marquant contre son propre camp dans les temps additionnels (90e+5e mn), pourtant Les Lions de l’Atlas dominaient Les Faucons. Ensuite le lendemain,  Etebo trompera son propre gardien pour offrir aux croates leur premier but à la coupe du Monde 2018. Ce but a contribué à la victoire des Vatreni sur les Supers Eagles.  Enfin, c’est au tour du capitaine égyptien aux 127 sélections d’inscrire un but dans son camp ouvrant le compteur aux russes pour s’imposer face aux Pharaons.

Mis à part les trois africains, deux autres joueurs ont aussi fait le malheur de leurs équipes : l’Australien Behich contre la France (1-2) et le Polonais Cionek contre le Sénégal (1-2) avaient trompé leur gardien. Si le phénomène se répète encore dans les prochains jours, le record de 1998 de six buts contre son camp pourrait tomber.

Et le programme du jour ?

D’abord à Moscou au stade Loujniki, le Maroc qui n’a plus droit à la défaite s’il veut continuer l’aventure russe a rendez-vous avec le Portugal de C. Ronaldo en quête de victoire après leur match nul (3-3) contre l’Espagne.

Rappelant qu’il y a deux ans à l’Euro 2016, en match de goupe, la Seleçao s’était contenté de trois nuls et s’était qualifié grâce au nouveau système qui offrait un sésame aux quatre meilleurs troisièmes, avant de remporter son premier titre européen devant la France.

Puis,  l’Uruguay se qualifiera sans doute par une victoire sur l’Arabie saoudite (Groupe A). A l’occasion de ce match, Luis Suarez célébrera sa centième sélection dans La Celeste.

Enfin, La Roja après son match nul croisera l’Iran orgueilleux de surprendre réserver une surprise à son adversaire. Rappelez-vous que cette équipe a été battue par l’Argentine en 2014 dans les arrêts de jeu.

Le plus beau geste du Mondial :

Les actions citoyennes des supporters japonais et sénégalais qui ont nettoyé les tribunes qu’ils ont occupées à Aransk et à Moscou ont aussi retenu l’attention des médias et du public.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.