L’ANJFAS vole au secours des PVVIH dans les centres de prise en charge

0

L’Association Nationale des Jeunes Femmes Actives pour la Solidarité (ANJFAS) en partenariat avec le Réseau Centrafricain des Personnes Vivant avec le VIH (RECAPEV)  et l’ONUSIDA a lancé ce jeudi 21 janvier 2016 une série d’activité qui vise à accompagner les personnes vivant avec le VIH/Sida. Ces activités se sont déroulées simultanément dans les quatre sites de prise en charge à Bangui.

 Carine Ngaraboumé, Secrétaire Général Adjointe de l’ANJFAS donne l’objectif de cette nouvelle activité. « Renforcer l’accompagnement psycho-social au niveau des centres de prise en charge, venir en aide à l’observance au régime alimentaire, et rendre visite au domicile pour des patients très fatigués, et surtout contribuer à la fidélisation des patients dans la prise des médicaments, sont là les objectifs de cette activité », a-t-elle indiqué.

Elle a par ailleurs profité de l’occasion pour encourager des patients de sortir de leur isolement. « Le Sida est comme toute autre maladie. De nos jours, personne ne meurt de ce fléau à moins que ce dernier ne suive les conseils des médecins. J’encourage les malades de venir s’approprier de cette opportunité », a ajouté Carine Ngaraboumé.

Face à la timide prise en charge des PVVIH/Sida, l’ANJFAS espère amener sa modeste contribution pour donner un coup de main à ces dernières. Cette activité durera un mois. Elles sont réalisées aux Centres de Santé de Boy-rabe, de Bégoa, des Castors et de la gendarmerie.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.