La présidente de transition lance l’inscription sur la liste électorale

0

L’inscription sur la liste électorale a été lancée ce lundi 29 juin à Ngaragba, dans le 7ème arrondissement par Catherine Samba Panza, présidente de transition. A travers cet acte, la présidente s’est fait inscrite elle même. Une  cérémonie qui a vu la participation  des autorités locales, de la Minusca et quelques membres du gouvernement de transition.

La cheffe de l’Etat s’est présentée avec son passeport. Elle a été enregistrée, filmée avec un numéro de code électoral en main. Après cette séance, elle était revenue reprendre son passeport et la copie d’une fiche. C’est ainsi que la présidente de transition a été enregistrée. C’est un processus qui dure environ dix minutes par personne.

Après l’inscription de la présidente de la transition sur la liste électorale, plusieurs habitants de la localité se sont précipités pour se faire inscrire. Les membres du démembrement composés du président, du rapporteur et d’un rapporteur adjoint,  portaient un dossard bleu.

Jules Guéré, président du comité de recensement électoral du 7ème arrondissement de Bangui, souligne que « toute personne qui ne se présente pas avec des pièces d’identification ou un témoin concordant, ne sera pas enregistrée».

« Maintenant, il appartient à tous les habitants du 7ème arrondissement munis de leurs pièces d’indentification de venir s’inscrire», a-t-il ajouté.

Il a relevé lors de cette cérémonie que « quelques personnes sont encore en formation afin de compléter l’effectif des agents recenseurs du 7ème pour la couverture de tout l’arrondissement », a-t-il dit.

Joseph Tagbalé, maire du 7ème arrondissement, a indiqué qu’aucune personne inéligible pourrait s’inscrire sur la liste. « Il y a des dispositions nécessaires qui ont été prises afin de détecter les personnes inéligibles ».

Catherine Samba Panza, Cheffe d’Etat de transition, a interpellé tous les Centrafricains âgés de plus de 18 ans, à se faire enregistrer. « C’est un devoir civique. Il appartient à tout centrafricain de prouver cette volonté patriotique à se faire inscrire sur la liste électorale. Je donne l’exemple aujourd’hui », a-t-elle dit.

Le lancement officiel du recensement électoral a eu lieu ce lundi 29 juin, alors que l’autorité nationale des élections (ANE), a fixé cette date du 27 juin au 27 juillet 2015, sur toute l’étendue du territoire centrafricain.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.