La Direction Générale de MOOV réagit à la suspension de son trafic international et national par l’ART

0

La Direction Générale de MOOV a réagi à la suspension de son trafic national et international décidée par l’Autorité de Régulation de la Téléphonie (ART). La réaction de la société a été exprimée par son Directeur général Omer Mabicka Mavouroulou, dans une interview  accordée au RJDH.

Omer Mabicka Mavouroulou a justifié cette situation par une crise de suivi de la société à une certaine époque « la société a fait l’objet d’une crise de contrôle en Janvier 2015 par un nouvel actionnaire et nous éprouvons d’énormes difficultés pour répondre à nos engagements. Nous sommes donc en train de travailler depuis quelque mois avec les Banques de la place afin d’obtenir un financement pour payer les dettes».

Il a fait savoir que cette suspension joue en défaveur de la société Moov qui est en train de refaire son élan « cette sanction est préjudiciable pour un opérateur comme le nôtre qui est en pleine restructuration. La suspension de l’interconnexion entraine énormément des pertes financières d’une part, aussi des pertes d’abonnés, enfin c’est notre image qui est mise en jeu sur le marché », a-t-il souligné.

Le Directeur Général a annoncé l’ouverture de négociation initiée par sa société «   la direction de MOOV a envoyé une lettre au ministre pour demander un délai afin de pouvoir trouver par tous les moyens, rénover notre réseau et en même temps payer la dette que nous avons avec les différents créanciers », a-t-il conclu.

La décision de l’ART est prise le mercredi 09 décembre dernier.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.