La Centrafrique réintègre l’Association Internationale de la Presse Sportive après 51 ans d’absence

0

BANGUI 22 décembre 2017 (RJDH)—L’élément déclencheur de cette réintégration est la mise en place en Août dernier de l’Association Nationale des Journalistes Sportifs Centrafricains présidée par Fridolin Wambombo. Le retour de la RCA au sein de l’AIPS lors des assises du Kenya est un signal fort selon les chroniqueurs sportifs centrafricains.

Ce déplacement du président Wambombo au Kenya a toute sa raison d’être car le football centrafricain en particulier et certaines disciplines sportives en général gagnent en notoriété. Le journalisme et la communication en sont les parents pauvres.

Ce congrès du 16 au 19 décembre a permis à l’Association Internationale de la Presse Sportive de renouveler son bureau. Le nigérian Mitchell Obi est réélu à sa propre succession pour un nouveau mandat. A noter la création de postes de deux vice-présidences.

« Nous devons obligatoirement payer notre droit d’adhésion qui s’élève à 120 dollars avant février pour être invités au congrès mondial qui aura lieu à Antalia en Turquie »,a dit Fridolin Wambobo que nous avons contacté par WhatsApp. Il a aussi déclaré que l’AIPS mettra à la disposition des journalistes sportifs centrafricains dix cartes de presse. L’AIPS s’engage aussi à former les journalistes centrafricains localement ou en soutenant leurs déplacements à l’étranger.

Ce retour pourra permettre aux journalistes sportifs centrafricains de prendre part à des compétitions internationales  aux côtés de leurs confrères venus d’ailleurs, au niveau du continent africain ou au-delà. Ce qui n’a jamais été fait par le passé.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.