JVE-Centrafrique soutient le développement de l’économie verte pour sortir le pays de la pauvreté

0

BANGUI, 6 juillet 2016 (RJDH)—Développer l’économie verte pour sortir le pays de la pauvreté et protéger l’environnement, est le programme que compte mener l’ONG Jeune Volontaire pour l’Environnement (JVE-Centrafrique). C’est ce qu’a confié Senga Enzo De Saint Exupéry, directeur des programmes de cette organisation, ce mardi 6 juillet lors d’une interview avec le RJDH.

Pour le Directeur des Programmes à l’ONG JVE-Centrafrique, « une formation sur l’entreprenariat vert est en vue avec l’appui de l’Ambassade des USA en Centrafrique, afin d’expliquer aux jeunes comment peut-on parvenir à développer une économie verte pour sortir le pays de la pauvreté, sans pour autant détruire l’environnement ».

Senga Enzo De Saint Exupéry a rappelé qu’en prélude à cette formation, des clubs verts ont été installés dans les établissements scolaires, « l’idée de ces clubs verts est que les élèves représentent une bonne couche d’acquisition des connaissances utiles pour la conservation de la biodiversité. Ils sont des vecteurs de la transmission des informations environnementales », a-t-il expliqué.

Le responsable des Programmes à l’ONG JVE-Centrafrique a dans cette interview souligné que des activités de reboisement ont été menées ainsi que des sensibilisations pour inviter les gens à ne pas couper les bois, « nous leur avons proposé l’utilisation des foyers améliorés et panneaux solaires que nous avions fait la promotion. Quand on coupe un bois, on contribue à la déforestation et la déforestation est l’une des causes du changement climatique », a-t-il lancé.

Selon Senga Enzo De Saint Exupéry, la jeunesse doit s’impliquer dans la promotion de l’énergie renouvelable, la protection de l’environnement et la lutte contre l’insalubrité dans le pays. Il a par ailleurs exhorté les Centrafricains à adopter un comportement  responsable face au changement climatique.

L’ONG JVE-Centrafrique est créée le 13 octobre 2013. Son objectif est de promouvoir la protection de l’environnement, le développement durable à travers la formation des jeunes afin de mener des campagnes de sensibilisation pour lutter contre la désertification.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter