Guinée Equatoriale : Exemption de visa aux ressortissants de la CEMAC

0

BANGUI, 28 octobre 2017 (RJDH)–Après une longue hésitation pour raison d’insécurité, Malabo a enfin acté les dispositions de l’Acte additionnel n° 08/05 – CEMAC – CCE du 25 juin 2013 relatif à la libre circulation dans la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Pour faciliter la libre-échange dans la CEMAC, ses pays membres avaient pris l’engagement en 2013 de supprimer les visas d’entrée à leur frontière. Cinq (05) ans après, cette décision se concrétise après sa mise en application par la Guinée Equatoriale qui a emboité le pas à ses pairs.

D’après la circulaire conjointement signée par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Clemente Engonga Onguene, et le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité nationale, Nicolas Obama Nchama, « tout ressortissant des pays de la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo Brazzaville, Guinée équatoriale, Tchad) peut désormais entrer sans visa en Guinée équatoriale, mais doit être détenteur d’un passeport biométrique ». Le texte officiel précise que « le séjour ne doit pas dépasser trois mois ».

Par cette décision, Malabo rejoint ainsi le Tchad, la Centrafrique, le Congo Brazzaville et le Gabon qui avaient entériné les dispositions de l’Acte additionnel n° 08/05 – CEMAC–CCE du 25 juin 2013 relatif à la libre circulation dans la CEMAC.

Et le Cameroun ?

Sur les six (06) pays de la CEMAC, seul le Cameroun – poids lourd économique de la région- n’a pas encore officiellement entériné l’Acte additionnel n° 08/05 – CEMAC – CCE du 25 juin 2013.

Son sous-directeur Afrique centrale au Ministère des Relations Extérieures, Mr Olivier Kenhago Tazo, a déclaré que le Cameroun est depuis longtemps dans la logique de la libre circulation.

Mr Olivier Kenhago Tazo a indiqué que « le Cameroun est le premier à avoir entériné la libre circulation dans la sous-région. Mais sa décision avait été prise sous réserve de réciprocité. Donc, aujourd’hui que les autres pays sont ouverts à la libre circulation, c’est automatique pour le Cameroun ».

Espace économique, la libre circulation dans la CEMAC est un grand pas vers la création du marché commun de l’Union Economique de l’Afrique Centrale.

Peut – on rêver du passeport CEMAC et de la Compagnie Air CEMAC ?

Partage.

L'auteur

Commenter