FIFA : Le trio Mexique-USA-Canada élu organisateur de la Coupe du Monde 2026

0

BANGUI, 13 Juin 2018 (RJDH)–Au 68e Congrès de la Fédération Internationale de Football (FIFA), ses 207 délégués ont voté la candidature conjointe Mexique-USA–Canada comme pays organisateur de la Coupe du Monde 2026 devant son challenger marocain.

Cette candidature nord-américaine, rassemblé sous la bannière « United 2026 », a remporté lors du 68e Congrès de la FIFA 67% des voix (134 contre 65) face au Maroc son challenger, à la veille du coup d’envoi de la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Les Américains avaient une avance sur le Maroc en termes d’infrastructures sportives, car le trio dispose de 17 stades déjà prêts. Dans cette course, le Président américain Donald Trump a pesé de tout son poids. «Les menaces du président Trump ont sans doute payé », ont noté des observateurs. Rappelons que Donald Trump avait tweeté le 27 avril en déclarant que «cela serait dommage que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l’ONU) ».

Le Maroc malgré le soutien des pays africains n’a pas démérité et est à son cinquième échec (1994, 1998, 2006 et 2010) dans la course pour abriter la coupe du Monde.

2026 : Une Coupe du Monde historique en termes de record

Par le choix de la candidature conjointe Mexique-Etats-Unis d’Amérique-Canada, il s’agira du premier Mondial organisé par trois pays. C’est aussi  la deuxième Coupe du monde dans l’histoire que des pays s’associent pour l’organisation de la compétition suprême. En 2002, le Japon et la Corée du Sud l’ont co-organisée. En termes de finances, il s’agira aussi de «la première Coupe du monde à trois pays s’annonce comme « la plus lucrative de l’histoire » avec 14 milliards de dollars de recettes prévues (contre « seulement » cinq pour le Maroc) ».

Avec cette compétition mondiale, le Mexique abritera sa troisième Coupe du Monde (1970, 1986 et 2026) et la deuxième pour les Etats-Unis d’Amérique (1994 et 2026). Le Mondial 2026 se jouera pour la première fois avec 48 équipes et à 80 matches.

Toujours en termes de records, c’est pour la première fois qu’autant d’électeurs participent au suffrage. «Auparavant, c’était non pas le Congrès de l’instance mais son comité exécutif – soit une vingtaine de personnes -, devenu depuis Conseil de la FIFA, qui attribuait les Mondiaux ». Pour cette édition 2026, la FIFA a alors décidé de faire voter toutes les Fédérations nationales et de rendre leurs votes publics pour éviter toute tentative éventuelle de corruption.

A ce vote, la République Centrafricaine était représentée par le président de la Fédération Centrafricaine de Football, Edouard Patrice Ngaissona qui votera pour le Maroc. Dommage qu’il n’est pas accompagné par un journaliste sportif centrafricain à ce grand événement mondial.

Partage.

L'auteur

Comments are closed.