Des cours d’alphabétisation en faveur des jeunes du 3e arrondissement

0

Les jeunes et adolescents du 3e arrondissement de la ville de Bangui sont dans un atelier de formation sur l’alphabétisation , depuis le samedi 30 mai 2015 à la mairie au km5. C’est une Initiative de l’ONG Nationale, Association des Cadres Musulmans de Centrafrique (ACCM) avec l’appui du PNUD.

Abdramane Djankado assistant chef de projet à l’ACCM a noté que le processus d’alphabétisation est décidé suite au nombre écrasant des enfants et jeunes qui sont revenus d’exil et qui ne peuvent pas aller à l’école.

« On a commencé d’abord à sensibiliser les imams dans la mosquée centrale.  Beaucoup de jeunes et adolescents, qui sont revenus des pays voisins sont en train de se réinstaller dans les quartiers, ce qui posera un problème d’éducation ».

L’alphabétisation des jeunes et adolescents permet de lutter contre l’ignorance en renforçant les capacités de ces derniers. « L’ignorance est en train de prendre de l’ampleur dans le secteur. Les enfants qui sont revenus d’exil avec leurs parents sont les plus touchés. C’est pour les aider à rattraper leur retard et à garder le cap que nous avons initié ce projet », a-t-il indiqué.

Un peu plus de 300 enfants du 3ème arrondissement sont concerné par ce processus d’alphabétisation.

Partage.

L'auteur

Babikir Ousmane est ressortissant du département des Sciences de l’Education à l’Université de Bangui où il a obtenu sa maitrise en 2010. Il a travaillé comme producteur de l’Emission LINGOU, produit par la plateforme des leaders de la jeunesse interconfessionnelle. Il a rejoint l’équipe du RJDH en 2015 comme journaliste Reporter.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.