COP21 : Un avenir promoteur s’annonce pour la Centrafrique

0

La fin de la conférence sur le changement climatique en France annonce un avenir promoteur pour le secteur de l’environnement en République Centrafricaine. Cet espoir fait suite à une rencontre entre les experts centrafricains avec Word Ressource Institut et des partenaires bilatéraux et multilatéraux pour la mise en place de certaines initiatives Africaines et plus particulièrement celle qui est nommée AFR SUN.

Selon Damas Mokpidjie, Expert des eaux et forêts de la RCA, l’initiative AFR SUN est un segment d’appui pour la République Centrafricaine. « C’est une initiative africaine de programme de restauration de 100.000 hectares de paysage déboisé et dégradé d’ici l’an 2030, d’après le chronogramme des pays africains engagés », explique-t-il.

Pour ce dernier, il y a eu déjà l’engagement de certains bailleurs. « Le NEPADE et certains partenaires techniques se sont prononcés pour un appui financier aux pays africains. Quant au gouvernement allemand, il a promis un montant de 400 millions de dollars pour appuyer cette initiative d’ici 2016», a dit l’Expert Damas Mokpidjie.

D’après la même source, il faut un engagement politique des pays concernés. « Les pays qui feront partie de cette initiative doivent s’engager politiquement et nous sommes en train de voir avec les membres du gouvernement pour l’engagement de notre pays la RCA», a-t-il annoncé.

La délégation centrafricaine qui a pris part à cette conférence a été composée de près d’une trentaine d’experts issus de plusieurs départements ministériels.

Partage.

L'auteur

Samson Rodrigue Andjoukara-Koguia, Maintenancier en Informatique et Réseau de formation. Ressortissant de l’Institut Moderne des Métiers Spécialisés (IMMS) où il a obtenu le Brevet de Technicien Supérieur, première promotion en 2008. Au RJDH, il est technicien et journaliste depuis mai 2014.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.