Chroniques du Mondial 2018: La France gagne sa 2e étoile

0

BANGUI, 16 Juillet 2018 (RJDH)–Les lampions sont éteints sur la Coupe du Monde 2018 en Russie hier, 15 juillet 2018. La France s’est adjugé le trophée en battant la Croatie (04-02) et les Bleus deviennent pour la deuxième fois champions du monde après leur sacre de 1998.

La France est l’équipe la plus heureuse du Mondial 2018 avec son deuxième titre arraché devant une équipe croate qui s’est battue et a offert au public du bon spectacle, mais n’a pas été chanceuse hier dimanche.

Le premier but des Bleus est arrivé à la 18e par Mario Mandzukic qui a marqué contre son camp. 10 mn plus tard, la Croatie a égalisé sur une belle frappe d’Ivan Perisic.

Mais cette égalité sera de court instant, car la 38e mn, A. Griezmann transformera un pénalty accordé après consultation de la vidéo suite à une faute de main du buteur croate, Perisic.

Dominateurs, les Vatreni Croate n’ont pu contourner la montagne française. C’est la France qui réussira le coup pour briser le rêve croate à la 59e par l’entremise de Paul Pogba et Kylian Mbappé enfoncera le clou à la 65e par un tir puissant. Il a été élu jeune joueur du mondial. Puis, la monumentale faute du gardien des tricolores, Hugo Lloris qui a offert sur un plateau doré aux Vatreni  leur deuxième but a relancé a fait espérer les croates.

C’est donc sous une pluie moscovite que les français ont soulevé pour la deuxième fois la Coupe du Monde après celle de 1998.

A Bangui, les supporters des Bleus ont aussi salué cette victoire. Pour beaucoup de supporters, l’intégration des africains en France a été profitable et est à saluer.

Sacré Didier et Mbappé !

Heureux l’entraineur des français, Didier Deschamps rejoint Zagallo (Brésil) et Beckenbauer (Allemagne) qui avaient jusqu’alors a gagné le titre de  champion du monde comme joueur puis sélectionneur.

Didier Deschamps a été le premier capitaine de l’équipe de France à soulever la Coupe du Monde en 1998.  En 1993, le capitaine de l’équipe française a remporté la Ligue des champions, Marseille contre l’AC Milan (1-0).

Aussi, son compatriote Kyllian Mbappé l’avenir du foot français qui n’a juste que 19 ans a réalisé le record de Pelé en inscrivant un but en finale de la coupe du Monde. Par son magnifique but, il devient le deuxième plus jeune buteur de l’histoire en finale du Mondial après celui du  Roi Pelé, qui avait marqué à 17 ans et 8 mois en 1958.

Les croates et l’arbitrage :

La Croatie qui mérite respect pour sa prestation à cette compétition a déploré quelque peu l’arbitrage et la VAR. Son capitaine, Luka Modric, élu meilleur joueur de la Coupe du Monde a fait cette observation, tout comme son coéquipier Ivan Rakitic. Ils sont rejoints par le coach Zlatko Dalic.

Félicitant d’abord l’équipe de France, il s’en est pris à l’arbitrage et à la VAR. « Nous avons bien joué au cours des vingt premières minutes. Nous avons contrôlé la partie. Ensuite, il y a eu ce CSC sur un coup de pied arrêté. On s’est remis à jouer. Puis le penalty a été donné. Dans une finale de Coupe du Monde, on n’accorde pas ce genre de penalty. Je dois féliciter mes joueurs pour leur match, probablement le meilleur dans ce tournoi. S’il vous plaît, ne me faites pas dire des choses négatives sur l’arbitre. J’ai simplement donné ma propre façon de penser. J’ai du respect pour l’arbitre », a lancé le sélectionneur croate.

Sur ce sujet, Ivan Rakitic a lui aussi regretté certaines décisions. « Nous avons été supérieurs dans de nombreux aspects du jeu. C’est dommage parce qu’il ne siffle pas la première faute pour nous, sinon c’est nous qui marquions en premier. C’est vraiment dommage, mais je félicite l’arbitre pour son tournoi. Les petits détails ont été en faveur de la France. C’est dommage. On a été vraiment bons, et nous méritions de gagner. (…) Le penalty est très douteux et la vérité, c’est qu’ils ne tirent que trois fois au but et marquent quatre buts (dont un csc de Mandzukic, Ndlr). Ça fait très mal de perdre comme ça. Je comprends qu’ils veuillent améliorer les choses avec le VAR, mais tout est loin d’être parfait », lit-on sur footmercato.net

Enfin, s’il n’a pas souhaité alimenter davantage la polémique, Luka Modric, qui pouvait rêver du Ballon d’Or en cas de sacre, a du mal à encaisser une autre erreur de M. Pitana : le coup franc accordé aux Français qui est à l’origine du premier but tricolore. « Pour être honnête, je n’ai pas vu l’action du penalty. Mais Ivan Perisic m’a dit qu’il n’y avait pas d’intention de sa part. Sur le premier but français, pareil, il n’y avait pas faute. On jouait bien et on prend ce penalty qui fait mal. Mais voilà, c’est passé, on ne peut rien changer. Nous méritions davantage, mais c’est le football », a-t-il commenté à la même source.

Les titres individuels :

Au titre des récompenses individuelles, l’anglais Harry Kane est meilleur buteur de la compétition avec six (06) buts tandis que le portier des Diables Rouge de la Belgique, Thibault Courtois a été nommé meilleur gardien de la Coupe du Monde.

Rendez-vous en 2026 au Qatar.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.