Centrafrique : Les voyages fluviaux Bangui-Kouango suspendus pour une semaine

0

BANGUI, 11 août 2016 (RJDH)—Les navettes sur le fleuve Oubangui entre Bangui et Kouango sont suspendues pour une semaine. La décision a été prise hier mercredi par le personnel navigant des baleinières et pirogues au port Sao.

Le personnel naviguant dit avoir pris cette décision par crainte des représailles des Anti-Balaka dont l’un a été appréhendé et conduit à Bangui par l’équipage d’une baleinière. Le président du personnel naviguant, Crispin Prince Anatole Ngbokoto président dit avoir eu des informations relatives à la  volonté des Anti-Balaka d’en découdre avec les responsables des baleinières « nous avons appris que les Anti-Balaka  qui sont sur les postes, auraient promis de faire des carnage dans  les baleinières. C’est par rapport  à cette information que les gens ont eu peur et ont décidé d’arrêter les voyages pendant une semaine » a-t-il confié.

Des démarches, selon nos informations sont en cours au niveau du ministère de la sécurité publique pour la sécurisation des baleinières avant leur reprise « pour le moment, le président du patronat mène des démarches auprès du ministère de la sécurité publique », a fait savoir le président du personnel navigant. Un cadre du ministère de la sécurité publique a confirmé la saisine du département par le patronat des baleinières. Ce dernier a indiqué que le dossier est en étude.

La suspension des voyages fluviaux intervient trois jours après l’arrestation d’un gendarme, membre d’un groupe Anti-Balaka, par l’équipe d’une baleinière. Le gendarme accusé de tentative de braquage sur la baleinière en provenance de Padou, a été remis à la direction générale de la gendarmerie. Il est en ce moment, aux arrêts à la Section de Recherches et d’Investigation à Bangui.

Le directeur général de la gendarmerie n’a pas encore mis des éléments à notre disposition concernant cette affaire./

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.