Centrafrique : Les volontaires de la Croix Rouge à l’école de risque et catastrophe à Bangui

0

BANGUI, 15 Aout 2017 (RJDH) —-Environ 10 comités de la Croix-Rouge représentés de l’intérieur du pays et de Bangui apprennent la gestion de risque et de catastrophe. Une initiative du comité national à travers le pays après les pertes à vie humaine enregistrée par le CRCA.

Cette formation intervient au moment où plusieurs volontaires de la Croix Rouge ont trouvé la mort à Gambo alors qu’ils étaient à un enterrement.

L’instruction en matière de gestion de catastrophe est indispensable pour chaque volontaire dans sa mission humanitaire. « Lorsqu’un volontaire n’est pas formé, le problème commence à se présenter. C’est avec douleur au cœur que je viens vous exprimer la mort des vaillants volontaires qui n’étaient même pas armés. Les informations sur les volontaires qui ont perdu la vie, nous avons eu des chiffres qui n’étaient pas certains le chiffre exacte est 9 chaque cadre de la croix rouge doit se dire pourquoi pas moi, car nous n’avons pas payé le billet de la mort », a indiqué Antoine Mbao-Bogo.

Il a rappelé aux volontaires l’importance de la Croix Rouge « Comme vous le savez la croix rouge a été la seule institution qui a bravé les affrontements pour porter secours aux vulnérable ou blessés à travers le pays » a-t-il ajouté avant d’ajouter que la Croix Rouge a bénéficié du soutien de la société nationale sœur de Nederland pour cette formation.

Les comités de la Croix Rouge centrafricaine sont représentatifs sur tout le territoire, et ce renforcement de capacité intervient à un moment où les besoins se font beaucoup plus sentir dans plusieurs villes à l’intérieure du pays en proie à la violence.

Partage.

L'auteur

Commenter