Centrafrique : Visite prochaine à Bangui de Florence Parly, ministre française des armées

1

BANGUI, 8 décembre 2018 (RJDH)—L’Ambassade de France à Bangui a annoncé la visite à Bangui, du 10 au 11 décembre, de Florence Parly, ministre française des armées.

Annoncée à Bangui plus de trois fois, c’est finalement ce 10 décembre que Florence Parly, ministre françaises des Armées sera à Bangui. Sa visite intervient dans un contexte où la Russie monte en puissance en Centrafrique alors que la France cherche à réchauffer sa relation avec ce pays plongé par des violences depuis 2013.

Après sa descente d’avion, vers 17h, Florence Parly et son homologue Ministre de la Défense Marie-Noëlle Koyara prononceront une brève allocution.  Le 11 décembre à 9h30 au palais de la Renaissance, Mme Parly prononcera une allocution suivie d’un bref point presse à l’issue de son entretien avec le Président de la République, Faustin Archange Touadera.

Selon le programme officiel, quelques temps, notamment vers 11h30 au camp militaire Mpoko, à l’occasion d’une séquence d’illustration de l’appui français aux FACA, la ministre française et son homologue Koyara  prononceront une allocution, suivie d’un micro tendu, en présence du représentant spécial des Nations Unies, Parfait Onanga Anyanga.

La France avait annoncé en novembre livrer plus de 1700 armes à la Centrafrique dont son armée reste bloquer à cause de l’embargo du conseil de sécurité de l’ONU qui pèse sur l’importation d’armes vers la Centrafrique, même si cette mesure ait été allégée. Plus de 3.000 éléments des FACA, formés par la mission européenne EUTM-RCA et recyclés par des instructeurs russes ne sont pas encore tous opérationnels à cause de cette mesure.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.