Centrafrique : La ville de Ngaoundaye attaquée par un groupe d’ex-Séléka

0

BANGUI, 4 avril 2017 (RJDH)—Des combattants ex-Séléka ont attaqué ce matin la ville de Ngaoundaye, située au nord de la RCA. La population aurait trouvé refuge dans la brousse, d’après les informations en notre possession.

L’information est confirmée par plusieurs sources indépendantes. Une source humanitaire jointe dans la région, parle d’un groupe lourdement armé ayant pour objectif de prendre la ville, « ils ont pu vite chasser les Anti-Balaka qui  contrôlaient la localité. Nous savons qu’il y a eu des pillages de la ville et que l’antenne de Telecel a été saccagée », a-t-elle expliqué.

Une source religieuse a évoqué le pillage de l’église catholique, « ils ont saccagé la mission catholique. Les prêtres et religieuses ont été dépouillées de tout », a expliqué cette source qui a requis l’anonymat.

L’attaque de Ngaoundaye a été confirmée par des sources à la Minusca qui ont précisé que des casques bleus sont déjà entrés dans la ville sans aucun détail.

Difficile d’avoir une idée précise sur le bilan de cette attaque. Toutes les sources contactées parlent de bilan important sans aucune précision. Les habitants sont réfugiés dans la brousse tandis que le assaillants ont chassé les Anti-Balaka qui contrôlaient cette localité.

Les informations de RJDH indiquent que ce groupe d’ex-Séléka a pris le contrôle de la douane de Bang avec pour objectif de faciliter la transhumance.

Joint au téléphone, Anicet Georges Dologuelé, un des députés de la région du nord, n’a pas souhaité se prononcé à l’heure actuelle. Au moment où nous mettons sous presse, on apprend que les députés du nord ont tenu une réunion d’urgence sur cette affaire.

Partage.

L'auteur

Commenter