Centrafrique : Les victimes dans l’affaire Bemba en attente de la réparation après le verdict de la CPI

0

BANGUI, 30 juin 2016 (RJDH)—Les victimes dans l’affaire Bemba, satisfaites de la peine prononcée par la Cour Pénale Internationale, sont dans l’attente de la réparation. C’est ce qui est ressorti dans les entretiens que le RJDH a eu avec elles après l’annonce du verdict du procès.  

« Nous sommes rassurés par la peine mais ce qui reste, c’est la réparation que nous attendons » a confié une victime de ces victimes. Cette position est partagée par toutes les autres victimes que le RJDH a interrogées. Beaucoup s’inquiètent du manque d’information sur la suite de la procédure « nous sommes de plus en plus inquiets parce que nous n’avons pas d’information sur la suite de la procédure qui doit aboutir à la réparation » précise une autre.   

Pour Me Mathias Mourouba, représentant légal des Victimes, la peine prononcée contre Jean-Pierre Bemba ouvre la voie à la prochaine étape qui est celle de la réparation des victimes. Selon ce dernier, les préparatifs de cette étape sont déjà déclenchés « nous avons déjà commencé à aider les victimes à constituer leurs dossiers. Des formulaires à remplir sont disponibles. Les victimes qui n’ont pas encore rempli, doivent se rapprocher de nous. La loi donne autorisation aux parents de victimes décédées, de continuer la procédure en leurs noms » précise-t-elle.

De sources autorisées, l’affaire Bemba compte plus de 5200 victimes.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.