Centrafrique : Vers la relance de la chambre régionale d’agriculture

0

BANGUI, 23 Novembre 2017(RJDH)—Réseau des Journalistes du développement Rural et l’ ONG Internews souhaitent la relance des activités de la chambre régionale d’agriculture après plusieurs années d’inaction. Ils comptent à cet effet lancer une campagne de sensibilisation des organisations paysannes, les élus dans la mise  en œuvre du projet.

L’initiative des deux organisations intervient quelque jour après la célébration de la journée mondiale de l’alimentation à Berberati à l’ouest du pays. La relance de la chambre de l’agriculture s’inscrit dans un contexte où Faustin Archange Touadera envisage la mécanisation de l’agriculture comme solution aux problèmes agricoles.

Cette initiative est perçue par les cadres de cette chambre comme une opération de sauvetage et de restructuration  « la première orientation aujourd’hui, il faudrait que la chambre redevienne l’organe qui représente la défense et l’intérêt des producteurs. Après cette réforme de la chambre, nous allons créer sept chambres régionales et organiser les élections où les membres qui seront élus dans les régions auront à développer leurs activités du monde rural », a indiqué Désiré Yassigdo, président de cette chambre.

Mathurin Dimbelet-Nakoé, député de la circonscription de Sosso-Nakombo, encourage l’Etat centrafricain à mettre en place une politique en matière d’agriculture, gage du développement et l’emploi des jeunes centrafricains, « je pense que s’il y a un secteur qui mérite une réforme, c’est justement ce secteur de l’agriculture. Et il faudrait que la réforme fasse de l’agriculture, une agriculture intensive, ce qui nécessite une mécanisation accrue du gouvernement» a lancé le député de Sosso-Nakombo.

Cette rencontre est organisée en prélude à une mission du RJDR prévue du 24 au 26 novembre à Berberati appuyée par l’ONG internationale Internews en Centrafrique. Le processus de réforme a été lancé en mai 2017 par arrêté interministériel, Développement rural, l’Elevage et de la Santé Animale. Objectif élaborer un programme d’activités dans le pays.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter