Centrafrique : Une vingtaine de morts dans des combats entre Antibalaka et Séléka dans un village proche de Kouango

0

BANGUI, 07 aout 2018 (RJDH)—Les combats qui ont opposé dans la nuit du 02 au 03 aout les Antibalaka aux Séléka au village Lioto, proche de Kouango auraient fait, selon un bilan non officiel, 25 morts. La population est gagnée par la peur malgré l’accalmie qui est observée dans la localité.  

Le bilan provisoire et non officiel est fait par une autorité locale de Kouango que le RJDH a pu joindre dans la journée. Selon cette source, plusieurs habitants de cette ville sont arrivés à Kouango, « les combats étaient violents. Les gens qui arrivent font état de 25 morts et plusieurs blessés » explique ce notable qui a requis l’anonymat. Difficile de savoir lequel des deux camps a subi ces pertes.

Le village Lioto a été brièvement contrôlé par les Antibalaka, « après quelques heures de combats, les Séléka avaient été mis en déroute mais ils sont revenus en force chasser les Antibalaka et actuellement ce sont les Séléka qui contrôlent Lioto », a confié une autre source.

De nombreux habitants, selon les informations du RJDH ont quitté la ville, « les habitants des villages Lioto, Bagao, Bambala et Gadja sont tous partis. Certains sont en brousse d’autres arrivés à Kouango voire Grimari », a fait savoir un habitant de Lioto qui est arrivé à Kouango où nous l’avons contacté.

Depuis le début des combats dans ce village situé à 40 kilomètres de Kouango, les forces onusiennes déployées à Kouango n’ont pas pu intervenir pour des raisons que le RJDH ne connait pas encore. A Kouango centre, les habitants contactés craignent  des représailles de la part des ex-Séléka.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.