Centrafrique : Une personne tuée par la LRA au village Mbangana au Nord

0

SAM OUADJA, 6 Novembre 2017 (RJDH)—Un chasseur du village Mbangana a été tué par les hommes de la LRA au nord du pays ce 4 novembre, non loin de Sam-Ouandja. Information confirmée au RJDH par des sources locales surplace.

La présence de la LRA dans la localité a réduit l’espace de chasse et de pêche pour les autochtones. C’est dans ce contexte que ce chasseur s’est fait tuer par la rébellion ougandaise. Cette tuerie est enregistré alors que les forces africaines et américaines se sont retirées et la population locale d’appeler à la présence de la Minusca pour pallier le vide.

Un habitant de Sam-Oundja et victime de la LRA a indiqué que la LRA monte en puissance à cause du vide laissé par les forces internationales « le 4 novembre, une personne a été tuée par la LRA lorsqu’elle se rendait à la chasse. Les attaques de la LRA et des ex-Séléka sont récurrentes dans cette localité. Après le départ des forces ougandaises, aucune autre force n’est présente dans la région pour contrecarrer les actions des rebelles et c’est ainsi que la LRA se réorganise pour tuer et enlever les gens pour se renforcer » a-t-il expliqué.

Un proche de la victime parle d’une situation difficile « les viandes de chasse, les poissons fumés et produits de cueillette se font rares sur le marché. Il nous est difficile dans cette condition d’avoir à manger, nous ne pouvons pas aller loin pour cultiver à cause de la psychose liée à la présence et la tuerie de la LRA» a-t-il dit.

La localité de Mbangana est prise entre deux feux à la fois contrôlée par les ex Séléka et les menaces persistantes de la LRA.

Partage.

L'auteur

Commenter